En utilisant ce Site, vous consentez à l’utilisation de cookies. Pour plus de renseignements, veuillez consulter notre Politique Applicable aux Cookies. X

La confiance des consommateurs se stabilise en Europe et en France

Economie et finance | 15-06-2018

L'indice The Conference Board de la confiance des consommateurs dans le monde atteint le score de 106 au premier trimestre de 2018, soit 1 point de plus qu'au trimestre précédent, un nouveau record.

Parmi les grandes puissances mondiales, les Etats-Unis et l’Allemagne voient leur indice de confiance progresser de +5 points, et +3 points pour le Brésil.

En moyenne, les pays d’Europe, d’Afrique et du Moyen-Orient sont ceux où la confiance est orientée à la baisse, tandis que l’Amérique du Nord affiche une tendance positive.

 

L’AMÉLIORATION DE LA CONFIANCE EN EUROPE MARQUE UN ARRÊT AU 1ER TRIMESTRE 2018

L'indice de la confiance des consommateurs n'avait cessé de progresser en Europe en 2017, parallèlement à la croissance économique et à l’amélioration du marché de l’emploi. Au début de l’année 2018, cette hausse est stoppée et la confiance moyenne en Europe retombe d’un point, passant de 87 à 86 au 1er trimestre. Un niveau qui reste historiquement plus faible comparé aux autres régions du globe. Dans la zone euro, seuls l’Autriche, l’Allemagne, l’Irlande et les Pays-Bas ont un indice au-dessus de la moyenne 100.

Ce trimestre, les plus fortes baisses dans la zone Europe sont enregistrées en Turquie (-23 points) et en Bulgarie (-8 points). Parmi nos plus proches voisins, la confiance est également en baisse en Espagne et en Italie (-2 points), stable au Royaume-Uni et en France, en progression en Belgique (+5 points) et en Allemagne (+5 points).

CCI map Europe Q1 2018

EN FRANCE, LA CONFIANCE SE MAINTIENT

Fin 2017, la confiance des consommateurs français atteignait son niveau record avec un score de 79. Celle-ci se maintient sur le premier trimestre 2018 avec un score équivalent. L’amélioration observée sur le terrain de l’emploi se confirme. 38% des interrogés jugent que les perspectives d’emploi sur l’année à venir sont bonnes ou excellentes, contre 33% au trimestre précédent et seulement 16% fin 2016. Parallèlement, le sentiment de récession continue de chuter pour tomber à 54% contre 59% au trimestre précédent.