INSIGHTS

La fin du Hard-Discount originel…
Actualités

La fin du Hard-Discount originel…

Né dans la pénurie de l’Allemagne d’après-guerre, le Hard-Discount débarque dans le nord de la France en 1990 avec un concept privilégiant l’efficacité logistique et la simplicité du choix pour le consommateur.

25 ans plus tard, les évolutions observées ont mis à mal ce concept original. La plupart des acteurs du circuit ont dérogé aux règles du hard discount en ayant recours à un important arsenal marketing et à des rénovations de magasins très qualitatives. On ne compte plus les publicités, opérations promotionnelles ou programmes de fidélité… En 2016, difficile de persévérer avec le terme désormais réducteur  de « Hard-Discount ». Le « Hard » s’est fait séducteur !

Alors « discount » me direz-vous ? Parallèlement, les supermarchés et hypermarchés proposent toujours plus de promo et se revendiquent « discounters » car la promesse de prix bas est l’essence-même de la grande distribution. On pourrait donc abolir les frontières entre circuits. Mais ce serait faire fi de spécificités intrinsèques des discounters historiques ! Surface limitée, prix bas et surtout offre courte : ces enseignes se distinguent toujours par la taille (

Chez Nielsen, en 2016, nous les appelons désormais « Supermarchés à Dominante Marques Propres » (ou SDMP)… je vous enjoins à faire de même dans vos analyses !