INSIGHTS

La tension s’accentue sur le beurre en grandes surfaces
Actualités

La tension s’accentue sur le beurre en grandes surfaces

Des ventes qui continuent de progresser fortement et des ruptures de plus en plus nombreuses en magasin. A court terme, près de la moitié de la demande des consommateurs n’a pas été satisfaite.

Après le constat effectué la semaine dernière (voir Le beurre sous tension en grandes surfaces), Nielsen fait le point sur l’évolution de la situation face aux échos de pénurie.

Le phénomène de stockage semble toujours d’actualité chez les consommateurs qui achètent nettement plus de beurre qu’à l’accoutumée… lorsqu’ils en trouvent ! Sur la semaine du 23 au 29 octobre, le chiffre d’affaires des beurres a grimpé de +41% par rapport à la même semaine l’an passé.

La disponibilité des références de beurre chez les distributeurs continue de chuter drastiquement. Le phénomène s’accélère à court terme : en moyenne, le taux de rupture atteint même 48% en semaine 43 (du 23 au 29 octobre). Dit autrement, près de la moitié de la demande potentielle de beurre n’a pas été satisfaite* !

*48% des combinaisons [références de beurre / magasins / jours] ont connu une rupture en rayon.