INSIGHTS

Morosité ambiante mais journées records : une fin d’année finalement rassurante pour la grande distribution
Actualités

Morosité ambiante mais journées records : une fin d’année finalement rassurante pour la grande distribution

Les achats de dernière minute permettent de compenser un début de saison difficile.

Après des semaines très compliquées pendant la séquence des “gilets jaunes”, Nielsen analyse les fêtes de fin d’année côté distributeurs et consommateurs.

Une séquence positive pour la grande distribution malgré un démarrage difficile

Le chiffre d’affaires “total magasin” (tous produits confondus, hors carburants) des hypers, supers, drives et supérettes a progressé sur la période des 3 semaines allant du 17 décembre au 6 janvier : la hausse s’établit à +1.7%. Tant le non-alimentaire que l’alimentaire sont en progression.

La plupart des circuits en progression

En-dehors des petits supermarchés, l’ensemble des canaux de la grande distribution ressortent gagnants de ces 3 semaines, avec les grands supermarchés et les drives en tête.

De véritables jours de fête pour la grande distribution : les 23, 24 et 31 décembre !

La période précédant Noël a confirmé la morosité ambiante avec un recul des ventes jour après jour, comparativement à 2017. Seules 3 journées sont en hausse sur cette fin décembre… mais avec des performances records !

Le dimanche 23 décembre (+8.5% vs le 24 décembre l’an passé, 4ème jour de la semaine en termes de ventes) est même le meilleur dimanche des 2 dernières années.

Pour les 2 lundis des fêtes, le comparatif est favorable : les lundis correspondants de 2017 étaient Noël et le Jour de l’An, d’où des chiffres d’affaires multipliés par 10 lors de ces deux journées. Mais les ménages français ont bel et bien effectué des achats de dernière minute records, faisant plus que compenser le recul des journées précédentes.

Avec respectivement 401 et 487 millions d’euros de chiffre d’affaires, les 24 et 31 décembre sont les 2 meilleurs lundis depuis 2 ans.

Janvier 2019 commence positivement avec des progressions significatives par rapport à 2018.

Parmi les meilleures journées des 2 dernières années

Le lundi 31 décembre s’immisce même dans le classement des meilleures journées pour la distribution : avec 487 millions d’euros pour les produits de grande consommation, la journée se classe 7ème d’un classement monopolisé traditionnellement par les vendredis et samedis. Les autres meilleures journées se répartissant entre périodes de fêtes de fin d’année, Pâques, et 6 mai 2017, veille d’élection présidentielle et début d’un week-end de 3 jours.

Fortunes diverses pour les produits festifs

Parmi les produits saisonniers de fin d’année, la tendance est globalement meilleure que sur l’ensemble de l’année 2018, mais à des degrés très divers. Les foies gras du rayon traiteur réalisent une très bonne saison, quand le caviar ou le saumon fumé par exemple, sont moins bien orientés.