INSIGHTS

Brexit et grande consommation en Europe
Actualités

Brexit et grande consommation en Europe

Au travers de ses dernières publications internationales, Nielsen met en perspective un rebond général mais aussi les incertitudes actuelles du marché britannique. Le montant dépensé par les Européens pour les produits de tous les jours a augmenté de 3,4% au deuxième trimestre 2019 – la plus forte hausse depuis début 2012, selon les données de Nielsen. Mais Royaume-Uni et France affichent des reculs en volume pour le 3ème trimestre consécutif.

UN REBOND BIENVENU SUR LA GRANDE CONSOMMATION

Dans son ensemble l’économie européenne montre des signes de ralentissement, résultant de perspectives mitigées et de l’incertitude liée au Brexit : ainsi l’Indice du Moral des Consommateurs ne progresse que dans 6 pays européens ce trimestre (deux de moins qu’au trimestre précédent) et la situation économique reste l’une des deux principales préoccupations pour les consommateurs européens.

Néanmoins le constat sur la grande consommation s’avère plus positif : sur le 2ème trimestre les dépenses des ménages européens pour leurs achats de tous les jours ont progressé de 3.4%, une performance bienvenue après deux trimestres de croissance mitigée.

La croissance en volume sur le 2ème trimestre s’établit à +0.5% (après un recul de -0.5% au premier trimestre et -0.4% fin 2018), à mettre au crédit de la saison de Pâques, positionnée au 2ème trimestre cette année. Mais c’est avant tout l’effet prix qui reste le moteur de la croissance : les consommateurs ont payé 2.9% en plus par produit acheté. Cette valorisation est non seulement le résultat de l’inflation, mais aussi d’une modification du comportement des consommateurs qui privilégient des produits plus premium.

UNE CROISSANCE HÉTÉROGÈNE SELON LES PAYS

La Turquie a enregistré à nouveau la plus forte croissance annuelle en valeur (+ 19,4%), grâce à une inflation très élevée alors que les volumes sont dans le même temps en recul. Se distinguent ensuite la Hongrie (+7,7%), la Pologne (+7,1%), la République Tchèque (+6,6%), la Slovaquie (+4,6%) et le Portugal (+4,2%). A l’opposé du classement la Finlande ne bénéficie que de +0.3% de progression. La France se classe 15ème parmi les 21 pays suivis dans le Nielsen Growth Reporter, avec une croissance qui s’établit pour le 2ème trimestre à +1.3% en valeur, synthèse d’une toujours plus forte valorisation et d’une baisse significative des volumes. La France est impactée par ce recul des volumes en grandes surfaces pour le 3ème trimestre consécutif.

Parmi les cinq grands marchés d’Europe de l’Ouest, l’Italie se place en tête au 2nd trimestre (+4%), suivie par l’Allemagne (+ 2,4%) et l’Espagne (+2,3%). Tant la France que le Royaume-Uni enregistrent des croissances modérées, +1,3% donc pour la France et +0,7% outre-Manche.

FMCG Market Dynamics - Big Five Europe

LE ROYAUME-UNI SOUS LA MENACE DU BREXIT

L’incertitude autour du Brexit persiste, avec une baisse du PIB du Royaume-Uni au deuxième trimestre (1,2% désormais), la plus faible progression sur les cinq derniers trimestres. A nouveau le moral des consommateurs chute également, avec un score de 94 à court terme, succédant à 98 fin 2018 et début 2019, et même 102 au 3ème trimestre 2018. Si la confiance était historiquement haute au Royaume-Uni, cette érosion est à surveiller à l’avenir. Les principales préoccupations restent la situation économique du pays, les prix dans l’alimentaire et les factures du foyer.

Les ventes de produits de grande consommation suivent la même tendance, étant en berne pour le 3ème trimestre d’affilée. Pour Mike Watkins, “l’incertitude prolongée incite les consommateurs à contrôler leur budget, achetant moins et moins souvent, limitant les dépenses superflues.”

Les foyers britanniques dépensent moins dans les supermarchés historiques, au profit de Aldi et Lidl (qui atteignent une part de marché de 16% au 1er trimestre). Parmi les marques, ce sont celles des multinationales qui tirent leur épingle du jeu : le top 5 progresse de +3,4%.

FMCG Market Dynamics -UK

Pour Mike Watkins, “l’impact d’un Brexit ne sera visible que 3 à 6 mois plus tard dans le comportement des consommateurs. Seront probablement à surveiller des ruptures dans les produits frais, des importations inflationnistes et un stockage conséquent en cas de panique des consommateurs.”

A propos du Nielsen Growth Reporter

Nielsen Growth Reporter compare la dynamique des marchés (valeur et volume) sur le secteur des biens de grande consommation en Europe.  L’étude est basée sur la mesure des ventes dans 21 pays et couvre un maximum de circuits selon les pays : hypermarchés, supermarchés, drives, discounts, magasins de proximité.

A propos de la The Conference Board® Global Consumer Confidence Survey

Initiée par Nielsen en 2005, l’enquête sur la confiance des consommateurs dans le monde est désormais conduite par The Conference Board en collaboration avec Nielsen. La dernière étude a été menée en mai 2019 en Asie Pacifique, Europe, Amérique Latine, Europe de l’Est, Afrique et Amérique du Nord. Elle mesure la confiance, les préoccupations majeures et les habitudes de consommation de plus de 32 000 internautes dans 64 pays. Un indice de confiance égal à 100 signifie un degré moyen d’optimisme dans le pays.

L’échantillon des consommateurs interrogés en ligne comprend des utilisateurs qui ont accepté de participer à cette enquête. Afin d’être représentatif des consommateurs en ligne pays par pays, l’échantillon est pondéré par des quotas spécifiques basés sur l’âge et le sexe pour chaque pays. Le taux de pénétration d’internet variant selon les pays, The Conference Board utilise un seuil minimum de 60% de pénétration d’internet ou une population en ligne de 10 millions pour inclure le pays dans l’enquête.

Les conclusions de cette enquête sont basées sur des comportements déclarés par les interrogés, non mesurés réellement.

A propos de Nielsen

Nielsen Holdings plc (NYSE: NLSN) est une société internationale de mesure & analyse des données qui fournit une vision complète des consommateurs et marchés à travers le monde. Notre approche combine données propriétaires Nielsen et autres sources de données afin d’aider les clients à comprendre les événements en cours et à venir, et à tirer partie de ces connaissances. Depuis plus de 90 ans, Nielsen fournit des données et analyses bâties sur la rigueur scientifique et l’innovation, et développe en permanence de nouvelles méthodes pour répondre aux problématiques des média, de la publicité, de la distribution et des industries des produits de grande consommation. Nielsen, société du S&P 500, opère dans plus de 100 pays à travers le globe, représentant plus de 90% de la population mondiale. Pour davantage d’informations, merci de consulter www.nielsen.com.