INSIGHTS

Hausses de prix concentrées sur les produits les plus vendus
Actualités

Hausses de prix concentrées sur les produits les plus vendus

Nielsen actualise aujourd’hui les hausses de prix moyennes constatées sur l’ensemble des PGC (Produits de Grande Consommation) et les références majeures des marques fabricants depuis le 26 janvier. La hausse de 10% du seuil de revente à perte (SRP) telle que voulue par la loi tirée des Etats Généraux de l’Alimentation a été mise en place le 1er février 2019.

Les hausses de prix se sont accentuées sur les références ‘blockbusters’ des marques fabricants. Le Top 100 des références (5% des ventes) a vu ses prix augmenter de +5.7% depuis fin janvier. Inversement, les prix des marques de distributeurs cœur de gamme poursuivent leur baisse, idem pour les produits des rayons non concernés par la loi alimentation.

Stabilité des prix… en moyenne

En considérant l’ensemble des produits de grande consommation, les prix ont augmenté de 0.3% entre le 26 janvier et le 3 mai dernier. Cette quasi-stabilité s’explique par d’un côté la hausse des prix des références des marques fabricants (ainsi que des MDD premiers prix), et de l’autre la baisse significative du prix des MDD coeur de gamme (-0.2%). Ces dernières (30% des ventes en France) compensent ainsi les hausses observées.

Accélération de la hausse sur les blockbusters : +5.7% en hypermarchés pour le top 100

Au sein des marques fabricants, l’inflation reste concentrée sur les grandes marques, et tout particulièrement sur les références les plus vendues.

Cette concentration des hausses s’accélère même : l’analyse du top 100 des références du PGC (5% du chiffre d’affaires total) montrait le 2 février des hausses de +4.0% en hypermarchés et de +2.6% en supermarchés comparativement au 26 janvier. Début avril, les hausses atteignaient +4.8% en hypermarchés et +3.1% en supermarchés… et s’élèvent désormais à +5.7% et +4.0% respectivement. A noter néanmoins : la hausse constatée en hypermarchés au 12 avril atteignait déjà +5.8%, et s’est stabilisée depuis.

Pour Emmanuel Cannes, spécialiste en stratégie prix chez Nielsen, “la hausse des prix sur le top 100 est spectaculaire et modifie la perception des consommateurs. Même si l’inflation moyenne est quasi-nulle, les consommateurs ont tendance à percevoir des hausses car le prix de leurs produits préférés augmente bien plus.”

Différences très nettes selon les rayons

Afin d’identifier les rayons concernés par les hausses de prix, Nielsen a analysé les 1000 références les plus vendues. Au sein de ce top 1000, ce sont les références de surgelé salé, épicerie et alcools qui ont vu leur prix augmenter le plus, avec des hausses de +3% ou plus depuis trois mois. Le rayon traiteur / frais non laitier se distingue avec des baisses de prix moyennes au sein du top 1000.

Les références des rayons non concernés par le volet prix de la loi EGAlim (hygi��ne beauté, entretien, et papier) affichent de leur côté des baisses de prix sur la même période.

À PROPOS DE NIELSEN

Nielsen Holdings plc (NYSE: NLSN) est une société internationale de mesure & analyse des données qui fournit une vision complète des consommateurs et marchés à travers le monde. Notre approche combine données propriétaires Nielsen et autres sources de données afin d’aider les clients à comprendre les événements en cours et à venir, et à tirer partie de ces connaissances. Depuis plus de 90 ans, Nielsen fournit des données et analyses bâties sur la rigueur scientifique et l’innovation, et développe en permanence de nouvelles méthodes pour répondre aux problématiques des média, de la publicité, de la distribution et des industries des produits de grande consommation. Nielsen, société du S&P 500, opère dans plus de 100 pays à travers le globe, représentant plus de 90% de la population mondiale. Pour davantage d’informations, merci de consulter www.nielsen.com.

Méthodologie

  • Identification des 15000 références Marques Fabricants les plus vendues en hypermarchés et supermarchés

  • Calcul du prix modal par circuit étudié et par jour  : prix le plus fréquemment rencontré dans les magasins du circuit sur le jour concerné

  • Evolution du prix modal entre le 26 janvier et le 3 mai 2019

  • Calcul de l’évolution moyenne des prix en HM, SM sur les 100 références les plus vendues en HMSM, les 1000 références les plus vendues en HMSM etc…