INSIGHTS

Rois et reines en grandes surfaces
Actualités

Rois et reines en grandes surfaces

L’Épiphanie est un pic de ventes pour les hypers et supermarchés, mais les enseignes doivent lutter pour maintenir leur part du gâteau. Sur les galettes et autres couronnes des rois, le 1er samedi de l’année est à ne pas rater, et l’après-6 janvier à ne pas négliger... un tiers des ventes reste à faire !

A quelques jours de l’Épiphanie – un lundi cette année -, Nielsen revient sur les chiffres-clés des galettes des rois industrielles vendues en grandes surfaces.

Le marché de l’Épiphanie en croissance… grâce au fait maison et au cidre

En considérant galettes des rois, brioches des rois, préparations à base de pâte d’amandes, cidres, pâtes feuilletées… l’univers de l’Épiphanie était en progression en 2019, atteignant 72 millions d’euros en grandes surfaces lors des quatre premières semaines de l’année (une hausse de +2,5%). 

Mais ce sont les ventes de cidre (+4%) et de pâte feuilletée (+5%) qui expliquaient cette dynamique, car dans le même temps les ventes de galettes et couronnes des rois industrielles affichaient en léger recul dans le rayon épicerie des grandes surfaces. A noter cependant, les galettes à la frangipane restent bien orientées quand les brioches et autres couronnes des rois, préférées dans les sud de la France, souffrent en grandes surfaces.

Galettes des rois : un recul qui se poursuit en grandes surfaces depuis 2013

Depuis 6 ans, les ventes de galettes des rois du rayon épicerie des grandes surfaces reculent régulièrement. Sur la dernière année, 11,7% des ménages français en ont acheté, en recul par rapport à l’an passé.

Pour Liora Bakis, analyste chez Nielsen, “Ceci est dû en grande partie au contexte concurrentiel, fortement modifié ces dernières années. Outre les boulangeries-pâtisseries traditionnelles, ces mêmes grandes surfaces proposent également leurs propres galettes au rayon pâtisserie, et les magasins spécialisés surgelés offrent une alternative intéressante pour les consommateurs. La tendance du fait-maison devient également incontournable, et les galettes des rois n’y échappent pas, avec leurs tutoriels à l’appui sur le web !”.

Le 1er samedi de l’année, jour de prédilection

Le samedi de la semaine concernée par le 6 janvier, est toujours le jour phare pour l’achat de galettes toutes prêtes et du cidre. Et ce que l’Épiphanie tombe le vendredi qui précède, le samedi même, ou le dimanche qui suit.

Ainsi cette année le samedi 4 janvier sera vraisemblablement le pic de ventes pour les galettes de rois, consommées en avance du jour J, le samedi 4 ou le dimanche 5 en famille.

Liora Bakis ajoute : “le samedi 6 janvier 2019 était non seulement un pic de ventes pour les galettes des rois, c’était aussi le 15ème meilleur jour de l’année pour le chiffre d’affaires total des grandes surfaces : une date à ne pas négliger !”

Pour les hypermarchés et supermarchés, la saison de la galette est loin d’être finie une fois le 6 janvier passé : il reste encore un tiers des ventes à réaliser après l’Épiphanie !

Un profil familial, modeste & rural

Avec un prix accessible en hypers et supermarchés, et l’avantage du tout-prêt vs. le fait maison, les galettes des rois captent une clientèle familiale et plutôt modeste.

Si les industriels doivent mettre en avant la qualité de leurs produits, la transparence des ingrédients etc… les marques et distributeurs ont surtout intérêt à maintenir leur attractivité prix sur ces galettes des rois et miser sur les collections de fèves pour les plus jeunes enfants.