En utilisant ce Site, vous consentez à l’utilisation de cookies. Pour plus de renseignements, veuillez consulter notre Politique Applicable aux Cookies. X

Sports arena fans

2 étoiles et grand soleil pour la grande consommation

Avec une météo estivale et un titre de Champions du Monde pour les Français,
le premier bilan est très positif pour les produits de grande consommation (PGC) : +2.1% vs l’an passé et +1.5% vs l’Euro 2016.

Dimanche 15 juillet, meilleur dimanche de l’année pour les PGC ! L’analyse des ventes à la journée met en lumière des records de ventes pour les bières et de chips.

Nielsen, fournisseur officiel de la Coupe du Monde de Football FIFA 2018 en Russie, publie les premiers résultats des ventes de produits de grande consommation pendant la compétition.

Plus de 200 millions d’euros additionnels

Pendant les 5 semaines concernées par la compétition, le chiffre d’affaires de la distribution française (Hypers, supermarchés, drives, proximité et SDMP) a généré 211 millions d’euros en plus que lors de la même période en 2017… soit une hausse de +2.1%.

Consommation France pendant la coupe du monde

Les bières à elles seules ont vu leurs ventes afficher 59 millions d’euros supplémentaires ! Pendant ces 5 semaines, on retrouve parmi les catégories les plus dynamiques la confiserie fantaisie (+24%), les tartes salées surgelées (pizzas essentiellement, +16%), les bières (+14%), les chips (+11%), les produits apéritifs (+8%), le champagne (+8%)...

Comparativement aux 5 semaines de l’Euro 2016, le constat est également positif : les ventes de PGC (produits de grande consommation) ont été supérieures de 1,5% pendant la Coupe du Monde 2018.

2 degrés en plus valent encore davantage qu’un doublé de Mbappé !

Après la Coupe du Monde 2010, nous disions que 3 degrés en plus valaient mieux que 3 buts de l’équipe de France : malgré l’élimination de l’équipe de France dès les phases de poules, la superbe météo estivale avait en effet porté le dynamisme de la grande consommation !

L’adage reste vrai en 2018 : l’impact météo sur la grande consommation est supérieur à l’influence de l’équipe de France. Mais cette fois tout était réuni (météo et succès des Bleus) pour que la consommation se porte à merveille !

Juin 2018 a été le 5ème mois de juin le plus chaud depuis 1900 (selon Météo-France), avec 2 degrés au-delà de la normale. Et le mois de juillet devrait suivre la même tendance. Cette météo très favorable, combinée à des horaires des matches en journée, voire en début de soirée, a largement favorisé la consommation.

Avec 42% de Français intéressés par le football, la Coupe du Monde de la FIFA est assurément un terrain favorable, qui profite a fortiori aux marques sponsors. 26% des Français intéressés par l'équipe de France de football déclarent même avoir tendance à privilégier les produits d'un sponsor plutôt que ceux d'un concurrent !

Nielsen Sports & Entertainment, Sponsorlink Juin 2018.

Des performances records les jours de match

L’accès aux données à la journée permet une analyse très fine, par exemple sur deux catégories à la fois météo-sensibles et football-sensibles : les chips et les bières, qui ont profité à plein de cette conjoncture favorable.

Lors des 18 derniers mois, 6 des 10 meilleures journées de ventes de bières ont ainsi eu lieu pendant la Coupe du Monde ! Le constat est encore plus marquant les jours de match de la France.

Samedi 30 juin, le 8ème de finale France-Argentine a lieu à 14H. Les magasins français vendent des quantités record, tant en matière de chips (3,3 millions d’euros) que de bières (22,5 millions d’euros). Depuis début 2017, il s’agit du samedi n°1 - et même de la journée n°1 toutes journées confondues pour ces catégories de produits !

Nielsen ScanTrack - données quotidiennes, Hypermarchés, Supermarchés, Drive et Proximité.

Mardi 10 juillet, la France rencontre en ½ finale la Belgique à 20H. Il s’agit du seul match des Bleus retransmis en prime time. Pour l’occasion, les consommateurs vont davantage que d’habitude en points de vente : là encore, le 10 juillet devient le mardi n°1 depuis début 2017 tant pour les bières que pour les chips !

Top 10 journées en ventes bières France

Un 15 juillet historique : n°1 des dimanches pour les PGC en 2018

Le dimanche de la finale (France-Croatie a eu lieu à 17H le 15 juillet), des records sont là aussi battus et la journée s’avère le dimanche n°1 depuis 18 mois pour les chips et les bières.

Il s’agit même du dimanche numéro 1 en termes de chiffre d’affaires pour l’ensemble du PGC en 2018 !

Avec 111 millions d’euros de chiffre d’affaires réalisés ce jour-là, les ventes de l’ensemble des PGC ont été 21% supérieures à la moyenne des 4 dimanches précédents ! Sur l’ensemble de l’année 2017, il n’y a guère que les dimanches de décembre qui ont fait mieux.

Ce 15 juillet, les magasins de proximité ont également joué pleinement leur mission de dépannage : un quart des ventes a ce jour été concentré sur les bières, les chips et les boissons sans alcool ! (24% exactement, alors que pour un dimanche normal ces trois catégories représentent 15% des ventes du circuit).

Quant aux ventes de champagne, elles ont ce jour-là dépassé les attentes dans l’ensemble des magasins : que ce soit par anticipation avant le match - ou acheté après la victoire, les ventes de champagne ont été 2,5 fois plus importantes que lors d’un dimanche classique… avec 1,3 million d’euros vendus dans la journée.

Ventes bières et chips en France pendant la coupe du monde

Vers une consommation historique… et atypique en 2022

Que peut-on anticiper pour la prochaine édition ? Emmanuel Fournet, Analytic Leader chez Nielsen, se prête au jeu des pronostics : « La recette gagnante sport numéro 1 + météo estivale ne pourra pas, par définition, être reproduite : le pays organisateur, le Qatar, ayant annoncé que la Coupe du Monde 2022 se tiendra en novembre et décembre. Cela étant, nous savons à quel point l’esprit de Noël fédère les Français et dope leurs achats… Alors pour peu que les Bleus confirment à nouveau leur potentiel sans équivalent, le cocktail euphorie + fêtes de fin d’année + produits d’hiver pourrait générer des ventes historiques ! Et si les Français célébraient une 3ème étoile en décembre 2022 à coup de champagne….  autour d’une bonne raclette entre amis ?! ».