En utilisant ce Site, vous consentez à l’utilisation de cookies. Pour plus de renseignements, veuillez consulter notre Politique Applicable aux Cookies. X

Gilets jaunes : un impact toujours significatif pour la distribution

Ce samedi 8 décembre, les points de vente ont vu leur chiffre d’affaires baisser de 16% en moyenne mais la situation s’améliore pour les livraisons.

Sur les 3 premiers samedis impactés par le mouvement, les agglomérations les plus touchées sont Avignon et Saint-Etienne avec -37% de chiffre d’affaires total magasins pour les hypers et supermarchés.

Cergy, le 12 Décembre 2018  – Suite aux communiqués des semaines précédentes, Nielsen poursuit son analyse des conséquences du mouvement des “gilets jaunes” pour les grandes surfaces.

Yellow Vests : Stores still disrupted saturday 8/12

Ce samedi, les hypermarchés et supermarchés étudiés ont subi en moyenne une baisse de 16% de leurs ventes de produits de grande consommation si l’on compare avec les samedis depuis la rentrée de septembre. L’impact repart à la hausse après le -8% observé le samedi précédent, une tendance à suivre dans les semaines à venir, cruciales pour la réussite des fêtes de fin d’année.

Les livraisons quant à elles repassent dans le vert, avec à nouveau une progression des livraisons le samedi après 3 samedis de recul, liées aux difficultés de circulation et d’accès aux points de vente. Notons également une accélération des livraisons les jeudi et vendredi, résultant sans doute d’un rattrapage du samedi précédent et d’une anticipation d’éventuelles difficultés lors du week-end.

Yellow Vests : Deliveries back into the green

Agglomérations : Avignon et Saint-Etienne particulièrement pénalisées

Afin de mettre en lumière les disparités locales, Nielsen a consolidé les résultats des 3 premiers épisodes “gilets jaunes”, à savoir les 17 et 24 novembre, ainsi que le 1er décembre.

Cette analyse confirme que la région parisienne est relativement épargnée (-6%) et révèle que les agglomérations les plus impactées ont vu leurs hypers et supermarchés perdre plus d’un tiers de leurs ventes total magasin (incluant la grande consommation et le non-alimentaire).

Parmi les 10 agglomérations les plus touchées, 3 sont situées dans le Nord et le Pas-de-Calais (Douai-Lens, Béthune et Valenciennes) et 2 en Lorraine (Nancy et Metz). Mais les reculs les plus marqués sont ceux des points de vente autour d’Avignon et Saint-Etienne, avec -37% en moyenne sur les 3 samedis.

Le samedi 17 novembre a montré les reculs les plus élevés, avec des baisses dépassant 50% dans plusieurs agglomérations, allant jusqu’à -58% à Rouen et -60% à Nancy.

Agglomerations : Strongest retreats these last saturdays