INSIGHTS

La consommation de boissons en cafés-hôtels-restaurants (CHR) en recul en France en 2014.
Rapport

La consommation de boissons en cafés-hôtels-restaurants (CHR) en recul en France en 2014.

Repli de spiritueux « poids lourds »  (anisés, whiskys blend -12 ans, vodkas) au profit de boissons de dégustation comme les malts et les vodkas super premium.

Les marques milieu de gamme pénalisées en 2014 au profit des marques premier prix et des marques plus premium.

L’année 2014 a vu le marché des boissons reculer en volume vs 2013 sur le CHR (Cafés-Hôtels-Restaurants) français.

Les catégories les plus en déclin sont les boissons sans alcool, les eaux et les spiritueux alors que la bière reste stable en volume en 2014. De manière transversale sur l’ensemble des catégories, ce sont les marques standard qui sont en déclin quand les marques haut de gamme et les marques premiers prix continuent de se développer.

On observe en effet une catégorie des spiritueux décliner de 1,4% en volume par rapport à 2013 sur un marché de plus de 30 Mios de Litres en CHR. Cette baisse est liée au recul important de catégories piliers que sont les whiskys blended-12 ans (-7%), les anisés français (-9%) et même la vodka qui accuse un recul de -2% sur l’année 2014 alors que la catégorie était encore en croissance à la mi-année.

Ces tendances négatives ne reflètent pour autant pas le dynamisme de catégories plus petites : les malt pour les whiskys, les marques super premium pour les vodkas, la catégorie rhum (catégorie la plus performante de 2014 au sein des spiritueux avec +0,6 pts de parts de marché) et la catégorie gin (catégorie la plus dynamique au sein des spiritueux : +9,5% en 2014 vs 2013). Ces performances positives confirment une tendance globale de transfert de consommation vers des produits de dégustation, phénomène que l’on observe également sur la catégorie des bières.

En effet, si la catégorie bière est stable en volume en 2014, c’est grâce au dynamisme des bières de spécialité, dites de « dégustation », qui représentent le quart de la consommation de la bière en CHR et affichent une croissance volume de +5%. Les bières spéciales, qui représentent plus de la moitié de la consommation de bière en CHR, accusent, elles, un léger déclin de -2%.

Cette tendance à la baisse en volume semble se poursuivre en 2015, le tout début d’année annonçant à nouveau un repli en volume sur l’ensemble des catégories boissons en CHR même si une amélioration pourrait se dessiner sur le mois de mars.

A propos de CGA

Société d’information et d’analyse du secteur des boissons en hors-domicile créée en Grande Bretagne en 1991, avec pour vocation de suivre et accompagner les performances de l’ensemble du marché. Leader en Grande Bretagne avec son panel Boissons, la société a créé une société commune en France avec Nielsen en 2011.
Les données du communiqué sont issues du Brand Index CHR CGA-Nielsen 2014 (données arrêtées au 31 décembre 2014 vs 2013).