INSIGHTS

Grande consommation en Europe : plus faible hausse des prix depuis plus de 5 ans
Rapport

Grande consommation en Europe : plus faible hausse des prix depuis plus de 5 ans

Les volumes des PGC – produits de grande consommation, tels que les boissons, l’alimentation ou l’hygiène beauté – en Europe sont en progression pour le 7ème  trimestre consécutif, les consommateurs profitant  d’un ralentissement de l’inflation selon les dernières données de la société mondiale d’informations et d’insights Nielsen.

Au quatrième trimestre 2015, les ventes de PGC en Europe ont progressé de +0.8% en volume, la hausse des prix atteignant +1,3% en valeur, la plus faible progression constatée depuis le 3ème trimestre 2010 (+1,1%). En conséquence, le chiffre d’affaires en sorties caisses progresse de +2,1%.

Parmi les 21 pays européens mesurés, c’est en Suisse (-1,6% sur un an) et au Portugal (-1,3%) que l’on observe les plus forts reculs. 4 autres pays subissent également une déflation : la Finlande, l’Irlande, l’Allemagne et la République Tchèque. A l’opposé, la Turquie détient la plus forte progression en valeur (+9,2%), suivie par la Hongrie (+3,1%).

« Les chiffres d’affaires stagnent pour de multiples raisons »  commente Jean-Jacques Vandenheede, Directeur des Insights Distribution pour Nielsen en Europe. « D’abord, les coûts de production sont en baisse grâce à la baisse du prix du pétrole, et ensuite les distributeurs utilisent d’importants dispositifs promotionnels pour lutter contre la popularité croissante d’enseignes positionnées sur les prix bas. Sans compter que près de trois Européens sur dix se tournent vers des marques moins chères pour limiter leurs dépenses quotidiennes ».

Au final, la Turquie garde sa place de leader en termes de croissance et poursuit sa progression (+9,5%), suivie par la Hongrie (+5,5%), la Suède (+4,9%) et la Grèce (+4,8%).

Parmi les 5 principales économies d’Europe de l’Ouest, l’Espagne (+2.7%) est la mieux orientée, suivie par l’Allemagne et la France (+1,5%). On observe un recul dans seulement 4 pays Européens : en Suisse

(-2,3%), en Finlande (-1,1%), au Royaume-Uni (-0,5%) et en Slovaquie (-0,2%).

E.g. En Europe la progression du chiffre d’affaires (+2,1%) s’explique par une hausse des prix de +1,3% et une hausse de +0,8% des ventes en volume

A propos de Nielsen Growth Reporter
Nielsen Growth Reporter compare la dynamique des marchés (valeur et volume) sur le secteur des biens de grande consommation en Europe.  L’étude est basée sur la mesure des ventes dans 21 pays et couvre un maximum de circuits selon les pays : hypermarchés, supermarchés, drives, discounts, magasins de proximité…