INSIGHTS

La valorisation comme unique source de croissance de la grande consommation à court terme
Rapport

La valorisation comme unique source de croissance de la grande consommation à court terme

LES GRANDES TENDANCES DU PGC-FLS

Le chiffre d’affaires du PGC-FLS est en croissance de +0.7% sur la période.
Un dynamisme du PGC-FLS qui reste plus fort sur le cumul à date (+1.1%) que sur le cumul annuel mobile (+0.8%).
Une croissance sur la période qui se fait uniquement via la valorisation du mix (+1.5%) qui permet de compenser  la déflation (-0.4%) et le repli des volumes causé par la réduction des formats (-0.4%).  

BILAN DES CIRCUITS

Les petits hypermarchés et les grands supermarchés expliquent 58% de la croissance du PGC-FLS avec respectivement un chiffre d’affaires à + 2.8% et +3.1%. Un dynamisme sur ces formats qui ne compense pas au total HMSM les pertes des grands hypers et des petits supers (respectivement -4.3% et -2.9% de chiffre d’affaires).
Les enseignes SDMP continuent leur croissance sur la période (+3.8% de chiffre d’affaires) malgré un repli de leur parc. Une tendance qui ne permet pas de générer de la croissance sur le long terme.
Le drive et la proximité sont toujours en croissance (respectivement +7.7% et +1.3% de chiffre d’affaires). A noter, un ralentissement de la progression de la proximité.

PERFORMANCES DES RAYONS ET CATEGORIES

La moitié des gains du PGC-FLS sont portés par l’épicerie dont le chiffre d’affaires croît de +3.8% sur la période, avec une croissance de l’épicerie sucrée (+3.5%) et salée (+2.8%).
Le frais est le second pôle de croissance avec 44% des gains du PGC-FLS et un chiffre d’affaires qui augmente de +2.9% sur la période (crèmerie à +3.2% et frais non laitier à +2.6%).
Les boissons sans alcool et les surgelés sucrés sont pénalisés par une météo peu favorable sur la période (respectivement -6.8% et -18.2% de chiffre d’affaires).
Par ailleurs, le secteur DPH continue de reculer et explique un tiers des pertes du PGC-FLS majoritairement via l’hygiène-beauté dont le chiffre d’affaires recule de -5.7%.

PERFORMANCE DES MDD & FABRICANTS

Les marques fabricants portent plus des 2/3 des gains valeur du PGC-FLS avec un chiffre d’affaires en croissance de +1.0% sur la période.
Dans une tendance long terme à la baisse, le chiffre d’affaires des MDD parvient à se stabiliser sur la période, avec un recul des MDD standard qui ralentit (-0.5% de chiffre d’affaires sur la période versus -1% sur le cumul à date) tandis que les MDD bio et premium continuent de progresser (respectivement +21.5% et +5.3% en valeur sur la période).
Les MDD premier prix continuent de reculer (-9.9% de chiffre d’affaires sur la période et -10.3% sur le cumul à date).

Télécharger le rapport complet

Télécharger

La valorisation comme unique source de croissance de la grande consommation à court terme

Pour accéder au rapport intégral, veuillez fournir les informations suivantes :

By clicking on Subscribe, I agree to the Privacy Policy and Terms of Use.