Informations

Friandises et mousseux : Les gâteries de la Saint-Valentin aux États-Unis Consommateurs
Actualités

Friandises et mousseux : Les gâteries de la Saint-Valentin aux États-Unis Consommateurs

Au mois de février, les Américains se gâtent en faisant le plein de friandises et de vin mousseux à l’occasion de la Saint-Valentin. Nielsen s’attend à ce que les consommateurs dépensent plus de 707 M$ (ou plus de 127 M£) en friandises et plus de 23 M$ en vin mousseux (soit deux millions de bouteilles), pendant la semaine de la Saint-Valentin.

C’est sans doute par amour pour leurs proches que les consommateurs se livrent à des excès tout au long du mois en leur offrant des produits plus coûteux. Bien que le prix moyen payé pour les vins mousseux dépasse les 11 $, au cours de cette période, les ventes du vin moscato doux et pétillant sont à leur comble. Le prix moyen du vin mousseux rosé fait également un bond, affichant une augmentation de 8 % pendant la période de la Saint-Valentin. Toutes les catégories de vin mousseux ne présentent toutefois pas une hausse des ventes, car celles des mousseux italiens et espagnols baissent en général au cours de cette semaine.

« La Saint-Valentin n’est pas le moment idéal pour la vente des produits inconnus présentant un risque, indique Danny Brager, vice president Nielsen boissons et alcool . Les Américains se fient aux types de mousseux éprouvés et se désintéressent des prosecco et des cava (des mousseux italiens et espagnols), qui affichent leurs ventes les plus basses de l’année pendant la semaine de la Saint-Valentin. »

Cependant, les amoureux américains font preuve de procrastination, car le 13 février représente la journée du mois au cours de laquelle les achats de friandises et de chocolat atteignent leur sommet. De plus, les consommateurs américains recherchent des aubaines : le 15 février est la deuxième journée en importance quant aux achats de chocolat et de friandises.