INSIGHTS

ALIMENTATION : TOUS LES CHEMINS MÈNENT AU BIO / LOCAL
Actualités

ALIMENTATION : TOUS LES CHEMINS MÈNENT AU BIO / LOCAL

Pour la deuxième année consécutive, Nielsen s’est penché sur les comportements alimentaires via sa Typologie Nutrition, mettant en évidence sept cibles de foyers comme en 2018 avec des évolutions qui confirment les spécificités des Français en matière nutritionnelle. Les Français sont de moins en moins traditionnels dans leurs habitudes alimentaires : 56% d’entre eux ont eux un comportement bien spécifique (régimes, conscience animale, esthètes…). Les évolutions observées ces deux dernières années convergent vers des préférences bio et locales, avec une nette progression du flexitarisme également.

UN PARCOURS ALIMENTAIRE SE DESSINE

L’analyse des deux dernières éditions de la typologie a permis de dessiner un parcours alimentaire en fonction de l’évolution de la taille des cibles, à la hausse ou à la baisse entre 2018 et 2019.

Moves between nutrition groups

PLUS DE LA MOITIÉ DES FRANÇAIS A UN COMPORTEMENT ALIMENTAIRE SPÉCIFIQUE

The nutrition groups

44% des Français restent plutôt classiques (traditionnels, conviviaux) dans leurs habitudes alimentaires : priorité à la cuisine familiale et au plaisir d’être ensemble. 56% des Français ont eux un comportement bien spécifique : soit une cuisine qui se réduit aux plats préparés, ou bien une alimentation dictée par un régime alimentaire ou le respect du bien-être animal, ou encore une nutrition qui prône le bio / local quand d’autres vont militer pour le culte du corps.

DES FRANÇAIS DE MOINS EN MOINS TRADITIONNELS DANS LEURS HABITUDES ALIMENTAIRES

Le nombre de foyers français “Tradis” s’est réduit d’un point lors de la dernière année, ces  “ex Tradis” s’orientant désormais vers un profil “Bio – Local” ou”Régime alimentaire”.

Pour Martin Vallet, expert consommateurs chez Nielsen, “une amélioration de leur niveau de vie ainsi qu’une prise de conscience sur la qualité de leur alimentation amènent certains Tradis à opter pour une alimentation Bio & Locale. En parallèle certains Tradis (particulièrement les personnes âgées) ont, par obligation de santé, basculé sur un régime alimentaire.”

QUASIMENT AUTANT DE FRANÇAIS ATTIRÉS PAR LE BIO QUE PAR LES PLATS TOUT PRÉPARÉS

Privilégier les produits bio/locaux dans son alimentation est un comportement alimentaire adopté par de plus en plus de consommateurs : ils sont désormais quasiment 17% des foyers français, soit quasiment autant que la cible installée des “Vite Fait”, foyers pour qui la cuisine passe essentiellement par les plats préparés.

Pour Martin Vallet, “l’élargissement de la cible Bio/ Local provient des Tradis, mais également de deux autres groupes, à consommer par les “régimes”. Pour ces derniers, le bio s’impose comme une alternative ou suite à un régime alimentaire, surtout pour les mono foyers pour lesquels le suivi d’un régime alimentaire peut être difficile. Certains “esthètes” basculent aussi vers le groupe “local/bio’”, devenant moins centrés sur le sport et désormais plus axés sur des régimes alimentaires.”

LE RÉGIME FLEXITARIEN S’INSTALLE COMME LE 1IER RÉGIME ALIMENTAIRE DES FRANÇAIS

Quasiment 10% des foyers français déclarent en 2019 suivre un régime alimentaire flexitarien (ou semi-végétarien), soit près de deux fois plus que l’an passé, certainement en lien avec la campagne institutionnelle de la filiale élevage et viande. Dans le même temps, le régime strictement végétarien reste encore limité : uniquement 2% des Français déclarent suivre un tel régime.

Different diets trends

ZOOM SUR LES 7 CIBLES DE LA TYPOLOGIE NUTRITION

  • Les tradis : Les tradis cuisinent tous les jours et consacrent beaucoup de temps aux courses, ainsi qu’à la cuisine. Manger est très important pour eux. Ils privilégient les aliments bon marché et la quantité aux labels de qualité. Ce sont plutôt des foyers plus âgés.

  • Les vite fait : Pour les vite-fait, la cuisine, l’alimentation et la nutrition sont peu importantes. Ils cuisinent rarement et le facteur temps est décisif. Ils privilégient les produits finis, achètent souvent des snacks. Ce sont plutôt des jeunes familles.

  • Les conviviaux : Les conviviaux mangent de tout et ont une alimentation assez traditionnelle, suivent peu les tendances alimentaires. Le plus important pour eux, dans l’alimentation, c’est le goût. Ils aiment se faire plaisir, sans se priver et sans faire attention. Ce sont plutôt des familles, souvent en zone rurale.

  • Les bio-local : Les bio-locaux mangent des produits saisonniers, préfèrent les produits bio et/ou locaux, par respect pour l’environnement et pour soutenir leur région, mais aussi pour la fraîcheur, la qualité, et la traçabilité des produits. Ce sont plutôt des couples plus âgés, et aisés.

  • Les régimes : Les régimes : ces foyers suivent un régime alimentaire et font attention à certains aliments (gras, sucre, cholestérol) ou mangent des produits «sans» (sans gluten, sans sucres ajoutés…). Un comportement adopté pour des raisons de santé : ils sont malades ou en tout cas se sentent mieux en suivant ce régime. Parfois, ils sont influencés par un proche.

  • Conscience animale : Suite aux scandales sur les risques alimentaires ou les pratiques d’élevage, les foyers ‘conscience animale’ sont sensibles à la cruauté envers les animaux. Ils limitent leur consommation de viande et sont contre l’abattage. Ce sont plutôt des mono-foyers, souvent urbains, avec animal de compagnie.

  • Les esthètes : Les esthètes font attention à leur alimentation, la nutrition est un sujet capital pour eux, pour se sentir mieux physiquement, surveiller leur poids, ou améliorer leurs performances physiques et mentales. Ils sont plutôt jeunes et urbains.

Méthodologie

Enquête auprès de 9 800 foyers répondants I 50 questions on line du 24 mai au 2 juin 2019.
Analyse des achats des foyers français via le panel consommateurs Nielsen Homescan.