INSIGHTS

Les machines à jus, un succès vitaminé !
Actualités

Les machines à jus, un succès vitaminé !

Alors que de plus en de machines à jus font leur apparition dans les points de vente, Nielsen a interrogé les consommateurs et estimé le chiffre d’affaires de ces jus d’orange pressés par les consommateurs eux-mêmes en magasin.

1 foyer sur 8 client des machines à jus et une fréquence d’achat prometteuse

Au cours de la dernière année, 12% des ménages français ont acheté au moins une fois du jus d’orange pressé en magasin (en utilisant ces machines à jus), soit 1 ménage sur 8. C’est encore loin des jus d’orange réfrigérés et ambiants, achetés respectivement par 26% et 65% des ménages français. Le profil de la clientèle est pour l’instant jeune et familial, et logiquement plutôt typé région parisienne et magasins de proximité, en ligne avec l’équipement des magasins en machines*.

Anne-Bénédicte Piaczinski, Manager Insights Consommateurs, analyse le comportement d’achat : “la clientèle des machines à jus n’est pas uniquement constituée de testeurs ou curieux, loin de là ! En moyenne, un acheteur de jus de fruit pressé en magasin est venu en acheter 11 fois dans l’année, ce qui indique déjà une forte régularité. 15% de ces acheteurs viennent même presser leur jus en magasin toutes les semaines !”. En comparaison, les acheteurs de jus d’orange réfrigéré en achètent 5,7 fois dans l’année, quand les acheteurs de jus ambiants réalisent 8,4 achats de jus d’orange ambiant en 1 an.

110 millions d’euros soit 14% des achats de jus d’orange

Selon les estimations de l’étude, les achats de jus d’orange frais pressé en magasin s’élèvent à 110 millions d’euros annuels… soit une part de marché significative de 14% parmi l’ensemble des achats de jus d’orange (pressé en magasin, ambiant, réfrigéré) réalisés par les foyers français pour leur consommation à domicile.

Au-delà de ces indicateurs positifs côté consommateurs, la mise à disposition d’une machine à jus semble également un coup gagnant côté distributeurs. En effet, les magasins équipés de telles machines réalisent sur les jus de fruits 1,4% de chiffre d’affaires en plus que les magasins non équipés. Pour Stéphane Funaro, expert modélisation chez Nielsen, “les ventes de jus pressé en machine dynamisent le chiffre d’affaires total jus de fruit. Les magasins équipés de telles machines réalisent sur les jus de fruits 1,4% de chiffre d’affaires en plus que les magasins non équipés malgré de moindres ventes sur les jus de fruit en libre service. Sans compter que les machines à jus, dès lors qu’elles sont bien entretenues, peuvent avoir un impact sur le trafic en magasin et l’image du point de vente auprès des consommateurs.” 

* Selon l’Observatoire Observatoire des machines à jus Olivier Dauvers / WinMinute, 60% des magasins de proximité proposent désormais une machine à jus à leur clientèle. Les hypermarchés et supermarchés ne sont pas en reste, atteignant désormais un taux d’équipement significatif. 1 hypermarché sur 3 (idem pour les supermarchés) propose au moins 1 machine à jus d’orange à ses clients*. En considérant l’ensemble des hypers, supers et magasins de proximité, c’est 1 magasin sur 2 qui dispose d’une machine à jus.

Méthodologie

  • Relevé du parc magasins équipé : source Observatoire Olivier Dauvers / WinMinute des machines à jus (janvier 2019).
  • Enquête Nielsen Panel Views – 9684 répondants représentatifs de la population française (décembre 2018).
  • Achats des ménages français : panel Nielsen Homescan (relevé des achats pour la consommation à domicile).
  • Estimation d’impact par magasin : Nielsen tri ad hoc. Magasins équipés de machines à jus d’orange à presser vs. non équipés (magasins de même enseigne, même région, avec un chiffre d’affaires tous produits et une surface similaires).
  • Période : Cumul annuel arrêté au 17 février 2019.