INSIGHTS

Le Dimanche, jour du shopper ?
Actualités

Le Dimanche, jour du shopper ?

Alors que de plus en plus de points de vente ouvrent le dimanche, Nielsen fait le point sur les ventes dominicales en grandes surfaces. 4,5% des ventes de la grande distribution sont désormais réalisées le dimanche… qui représente 41% de la croissance de la grande distribution en 2019.

Les magasins de proximité réalisent 10% de leur chiffre d’affaires le dimanche mais ce sont les hypermarchés qui révèlent la plus forte hausse.

DE NOUVELLES OCCASIONS DE COURSES POUR LES CONSOMMATEURS

Avec les dernières ouvertures dominicales, ce sont désormais plus de 78% des hypermarchés et supermarchés qui ont ouvert leurs portes sur ce jour cet été.

Complémentaire des plus larges amplitudes horaires observées en semaine, l’ouverture des points de vente le dimanche répond aux attentes d’une partie des consommateurs, moins disponibles en semaine. On retrouve une clientèle plutôt jeune et aisée (cadres supérieurs) le dimanche ; plus de la moitié des achats est ainsi réalisée par des foyers de moins de 50 ans.

Le chiffre d’affaires réalisé par la grande distribution le dimanche progresse d’année en année, avec une croissance significative de +8.6% depuis le début 2019 soit 41% des gains totaux de la grande distribution cette année. Ce sont désormais 4,5% des ventes qui sont réalisées le dimanche.

Sunday key facts

LES HYPERMARCHÉS ET DRIVES EN FORTE PROGRESSION LE DIMANCHE

Avec +30,5% de progression le dimanche, les hypermarchés sont au premier rang des progressions observées en 2019, devant les drives. “Un phénomène avant tout lié aux ouvertures récentes, notamment chez Auchan, qui compte désormais près de 90% de ses hypermarchés ouverts le dimanche” souligne Daniel Ducrocq, directeur du service Distribution chez Nielsen.

Déjà sur-performants sur ce créneau, les magasins de proximité voient leurs ventes dominicales se stabiliser cette année. 1 euro sur 10 provient du dimanche dans ce circuit des supérettes.

Sunday sales per channel

NICE, TOULON ET AGGLOMÉRATION PARISIENNE, TIERCÉ GAGNANT LE DIMANCHE

La forte hausse des ventes dominicales se retrouve tout particulièrement dans certaines grandes agglomérations comme Lille (+22%), Lyon (+19%), Marseille (+15%) ou encore Strasbourg (+29%). La hausse s’avère plus modérée à Paris (+7.5%) en raison du fort poids de la proximité dans la capitale.

Le dimanche y a déjà un poids élevé puisque 6,3% des ventes sont réalisées ce jour-ci. Nice et Toulon affichent également un poids record pour le dimanche. A l’inverse, le dimanche ne représente pour l’instant que 1,5% des ventes à Nantes, et 1,9% à Rennes.

Sunday weight per city

A Angers, l’ouverture dominicale ne concerne que 3 grandes surfaces (hypers et supermarchés) sur 10 ; ainsi une part modeste des ventes est-elle réalisée pour l’instant le dimanche. Seulement 1,6% du chiffre d’affaires hebdomadaire est réalisé le dernier jour de la semaine, essentiellement via la proximité.

Sunday weight in Angers city

DÉPANNAGE ET PRODUITS SAISONNIERS EN TÊTE

Parmi le top 10 des catégories les plus vendues le dimanche, se retrouvent des produits de dépannage (comme les déboucheurs) mais aussi divers produits festifs (champagne, saumon fumé, foie gras…). Les ouvertures additionnelles de décembre font fortement augmenter le poids du dimanche : en décembre dernier, le dimanche a ainsi représenté près de 10% des ventes totales (9,7% exactement) tous produits confondus ! Ces courses dominicales précédant les fêtes accentuent la dimanche-dépendance des produits festifs.

Sunday weight per category

Inversement, parmi les produits les moins achetés le dimanche se retrouvent des produits d’hygiène-beauté et des catégories au profil plutôt âgé.