Informations

Emballages : Prise de conscience des consommateurs
Actualités

Emballages : Prise de conscience des consommateurs

A l’occasion des Ateliers de l’Emballage organisés par Process Alimentaire, Nielsen a analysé l’attente des consommateurs envers des emballages respectueux de l’environnement. 45% des consommateurs s’attachent à acheter des produits avec moins d’emballage, et 80% se disent favorables à l’utilisation d’emballages rechargeables.

RSE à travers le globe : une nouvelle ère ?

Les débats environnementaux et l’urgence climatique ont fait évoluer la conscience des consommateurs à travers le monde. 3 consommateurs sur 4 déclarent désormais qu’ils vont modifier leurs habitudes de consommation pour réduire leur impact sur la planète… si ce n’est déjà fait. Mais 30% seulement sont prêts à payer davantage pour des produits “RSE-conformes”, ce qui souligne la complexité des enjeux actuels. Distributeurs et industriels doivent concilier motivation écologique… et contrainte économique des consommateurs.

L’emballage parmi les problématiques RSE des Français

Pour Isabelle Kaiffer, Directrice Insights Consommateurs et Shoppers chez Nielsen, “la problématique de la RSE couvre de nombreux aspects pour nos compatriotes, entre santé animale, protection des forêts, protection des ouvriers… Néanmoins, les démarches sociales comme C’est Qui le Patron ou Les éleveurs vous disent merci sont emblématiques des attentes actuelles, juste devant la problématique des emballages”. Pour 1 Français sur 2, la réduction et la modification des emballages sont en effet des sujets importants à prendre en compte.

Parmi les actions concrètes au quotidien, le tri sélectif et l’utilisation raisonnée des sacs de courses sont les plus fréquemment citées. Vient ensuite la considération de l’emballage : 45% des consommateurs déclarent essayer d’acheter des produits avec moins d’emballage.

Pour Isabelle Kaiffer, “même si d’autres gestes sont jusqu’ici plus répandus chez nos compatriotes, la volonté de privilégier les produits avec moins d’emballages est réelle, et doit conforter les industriels et enseignes à accélérer en ce sens pour une consommation plus responsable”.

Vrac, consignes et recharges, des pratiques qui ont la cote

Si la diminution des sur-emballages ou la réduction des quantités de plastique utilisées, sont autant de pratiques vertueuses, les consommateurs sont aussi prêts à changer leurs habitudes de consommation : ainsi 1 consommateur sur 4 achète d’ores et déjà en vrac. Mais les consommateurs se disent également favorables voire très favorables à l’utilisation d’emballages rechargeables ou consignés, dont les initiatives se multiplient à plus ou moins grande échelle.