INSIGHTS

La « premiumisation », moteur de la croissance du chiffre d’affaires des produits de grande consommation
Rapport

La « premiumisation », moteur de la croissance du chiffre d’affaires des produits de grande consommation

Sur la période du 7 septembre au 4 octobre 2015, le chiffre d’affaires des PGC progresse de +0,9%, soit une croissance de +1,1% depuis le début de l’année.

Comme le mois précédent, les volumes sont en léger recul pour les produits de grande distribution (-0,2% sur la période P10). Une baisse de la consommation néanmoins compensée par un effet de valorisation : tout en restant dans un contexte déflationniste sur les prix, l’effet de mix est positif en valeur avec des consommateurs qui montent en gamme (via les innovations notamment, mais aussi via le recul des marques de distributeurs).


Si le drive et les hypermarchés, et notamment les plus grands hypermarchés (>6 500 m2), créent de la valeur, les supermarchés et les discounters sont en revanche à la peine.


 

En termes de rayons, l’épicerie sucrée est le 1er rayon contributeur aux gains de la période (+3,2%), a contrario, le surgelé sucré est le rayon le plus en recul (-15,6%).

Loïc Danel, Insight Manager chez Nielsen commente ces résultats : « La période est assez mauvaise en volume par rapport à l’an passé sous l’effet notamment d’une météo beaucoup moins favorable. Il avait fait très beau et chaud l’an dernier en septembre, c’est donc assez naturellement les catégories météo-sensibles qui souffrent le plus : les glaces, les liquides sans alcool, et d’une certaine manière l’hygiène beauté (qui est aussi pénalisée par un décalage calendaire d’opération promotionnelle). A noter que l’épicerie réussit une bonne période, tout comme le frais non laitier qui est le rayon qui contribue le plus à la croissance sur le long terme. »

Clé de lecture des graphiques
Période P10 : du 7 septembre au 4 octobre 2015
HM : hypermarchés
HM+ : hypermarchés au-delà de 6 500 m2
HM- : hypermarchés entre 2 500 et 6 500 m2
SM : supermarchés
SM+ : supermarchés entre 1 200 et 2 500 m2
SM- : supermarchés entre 400 et 1 200 m2
Drive : le circuit drive est composé des ventes des enseignes Auchan Drive / Carrefour Drive / Cora Drive / Leclerc Drive et Monoprix Drive.

Télécharger le rapport complet

Télécharger

La « premiumisation », moteur de la croissance du chiffre d’affaires des produits de grande consommation

Pour accéder au rapport intégral, veuillez fournir les informations suivantes :

By clicking on Subscribe, I agree to the Privacy Policy and Terms of Use.