INSIGHTS

PGC : des volumes qui ne progressent plus à court terme
Rapport

PGC : des volumes qui ne progressent plus à court terme

Sur la période du 5  octobre  au 1er novembre 2015, le chiffre d’affaires des PGC progresse de +0,8%, soit une croissance de +1,1% depuis le début de l’année.

La période est marquée par la stabilité des volumes des produits de grande distribution. La hausse de chiffre d’affaires est uniquement portée par la valorisation : l’effet de mix est positif avec une consommation qui monte en gamme (via les innovations notamment, mais aussi via le recul des marques de distributeurs).

Si le drive et les hypermarchés, et notamment les plus grands hypermarchés (>6 500 m2), créent de la valeur, les supermarchés et les discounters sont en revanche à la peine.

En termes de rayons, le frais non laitier est le 1er rayon contributeur aux gains de la période (+2,3%), a contrario, le surgelé sucré est le rayon le plus en recul (-9,6%).

Loïc Danel, Insight Manager chez Nielsen commente ces résultats : « Sur cette période, la consommation des produits de grande consommation est une confirmation des grandes dynamiques de l’année. Tirées par la promotion, les marques s’en tirent mieux que les MDD. On note aussi la prolongation des dynamiques circuits : la proximité est toujours aussi dynamique, tout comme les hypermarchés qui sont encore en croissance, notamment grâce à la promotion ».