Skip to content
Aperçus > Sports et jeux

Le temps des musiques : Comment la technologie influence la consommation de musique

1 minute de lecture | Novembre 2017

En moyenne, les Américains ont passé un peu plus de 32 heures par semaine à écouter de la musique en 2017, soit 5,5 heures de plus que l'année dernière. Comment cela est-il possible ? La technologie. À la maison, au travail et lors de leurs déplacements, les gens consomment plus de musique que jamais, à partir de plus d'appareils.

Les nouvelles technologies et les derniers gadgets permettent aux auditeurs de s'engager de manière transparente dans la musique partout et à tout moment. Les smartphones, les ordinateurs portables et les tablettes font partie des appareils les plus utilisés pour écouter de la musique à la maison, et la radio domine toujours l'écoute en voiture, mais les nouvelles technologies sont de plus en plus pertinentes.

Les auditeurs de musique utilisent en moyenne 3,4 appareils par semaine pour écouter de la musique (les adolescents et les Millennials utilisent en moyenne 3,8 appareils). Ceux qui paient actuellement pour des services de streaming en utilisent en moyenne 4,8, tandis que les adeptes hebdomadaires de la radio AM/FM en utilisent en moyenne 5,5.

Si les smartphones, les ordinateurs portables et la télévision restent les moyens les plus populaires d'écouter de la musique, de nouvelles technologies deviennent de plus en plus courantes, personnalisant davantage les expériences musicales à la maison et en voiture. Les consommateurs intègrent désormais des appareils à commande vocale et des casques spécialisés haut de gamme dans leurs habitudes d'écoute hebdomadaires.

Les auditeurs de musique américains attachent de l'importance à la fois à la quantité et à la qualité, et 30 % d'entre eux se disent prêts à payer plus cher pour une technologie musicale de qualité supérieure. Ce chiffre grimpe à 40 % chez les Millennials.

De plus amples informations sur les préférences et les comportements des auditeurs de musique aux États-Unis figurent dans le rapport 2017 Music 360, dont les points saillants se trouvent ici.