Skip to content
Connaissances > Audiences

Les consommatrices branchées au Canada

2 minutes de lecture | Août 2016

Au Canada, les femmes représentent 60 % des acheteurs principaux, ce qui leur donne une influence considérable sur le panier de la ménagère. Avec l'augmentation constante des technologies d'aide à la décision d'achat, il est de plus en plus impératif pour les détaillants et les fabricants de garder un œil sur la femme qui achète afin de gagner son argent.

Vous cherchez à entrer en contact avec les femmes avant même qu'elles ne se rendent au magasin ? Alors le numérique est la clé. Les Canadiennes sont 9 % plus susceptibles de consulter leurs courriels sur le Web que les hommes (87 % des femmes contre 78 % des hommes). Et les femmes sont aussi plus sociales (du moins virtuellement) : elles sont 15 % plus susceptibles de visiter des sites de réseautage social que les hommes (79 % contre 64 % des hommes). Cela signifie qu'une stratégie en ligne bien conçue est indispensable.

Les réductions numériques étant disponibles en abondance et les applications facilitant leur suivi, l'utilisation intensive par les femmes du courrier électronique et des médias sociaux peut également expliquer pourquoi elles sont plus susceptibles de participer aux programmes de marketing des détaillants et des fabricants. Les acheteuses sont 22 % plus susceptibles de recevoir des coupons, 17 % plus susceptibles de rejoindre des groupes de détaillants pour recevoir des promotions et 16 % plus susceptibles de participer à un programme de fidélité que leurs homologues masculins. Les femmes sont également plus susceptibles que les hommes de lire les prospectus des magasins, de chercher des coupons et de comparer les prix des magasins en ligne, tout cela avant de visiter les allées de l'épicerie.

Même si les consommatrices utilisent déjà un certain nombre d'outils numériques, il est essentiel que les détaillants comprennent comment elles interagissent avec ces outils - avec leurs amis et leur famille, ainsi qu'avec les marques - pour pouvoir mener des campagnes réussies avec des taux de ciblage plus élevés. En fait, les femmes possédant un compte sur les médias sociaux sont 17 % plus susceptibles que les hommes de participer à des concours, 12 % plus susceptibles de transmettre des coupons et des promotions à leurs amis et à leur famille et 9 % plus susceptibles d'entrer en contact avec des détaillants. Cela dit, établir une relation demande du temps et des efforts. Mais les retombées peuvent être importantes : une consommatrice très engagée, plus attirée par la marque, qui partagera son intérêt et créera d'autres consommateurs engagés.

La technologie actuelle permet aux consommateurs de se connecter avec leurs marques et leurs détaillants préférés à tout moment et en tout lieu. Les marques et les détaillants qui réussissent et qui prennent le temps d'établir des relations en ligne avec leurs consommatrices et de les aider dans leur parcours d'achat bénéficieront de visites répétées et, en fin de compte, verront la fidélité de leur base de consommateurs s'accroître. Les détaillants peuvent tirer parti de l'engagement de ce groupe de consommateurs sur les plates-formes sociales pour accroître la notoriété de la marque et la prise en compte de celle-ci grâce à un contenu interactif, des offres à valeur ajoutée ou des concours/promotions.