02_Eléments/Icônes/Flèche à gauche Retour à Insight
Aperçus > Médias

Comment les adolescents regardent L'avenir (des médias) est entre leurs mains

2 minutes de lecture | Juin 2010

Aux États-Unis, l'utilisation des médias par les jeunes est nettement différente de celle des générations plus âgées, mais elle devrait converger avec celle de leurs aînés à mesure qu'ils vieillissent, selon Dounia Turrill, SVP de Nielsen chargée des études de consommation, lors de la conférence Consumer 360 qui se tient aujourd'hui à Las Vegas.

Les 12-24 ans sont plus connectés, plus avertis en matière de technologie et plus susceptibles d'utiliser des appareils personnels tels que des smartphones, des ordinateurs portables et d'autres gadgets pour regarder des vidéos. Ils sont également moins enclins à regarder la télévision traditionnelle. Mais cette situation est en grande partie due à des nécessités économiques et à des choix de mode de vie, et elle est susceptible de changer à mesure que la jeune génération devient la plus âgée.

Les habitudes médiatiques des jeunes semblent être davantage liées à la phase de leur vie qu'à leur génération. Les adolescents qui vivent chez leurs parents ont tendance à regarder davantage la télévision que les jeunes de 18 à 24 ans occupés par leurs études ou leur premier emploi. Mais le "premier écran", la télévision, est moins central pour les deux. Cela peut s'expliquer par le fait qu'ils n'ont pas de télévision dans leur chambre ou leur dortoir, ou qu'ils doivent négocier le contrôle de la télécommande avec d'autres membres de leur foyer. Le fait que les 18-24 ans regardent moins la télévision peut également s'expliquer par le fait qu'ils ont tendance à sortir davantage que leurs aînés (surtout aux heures de grande écoute).

Terrill a fait valoir que lorsque ces mêmes cohortes vieilliront et s'installeront, elles regarderont davantage la télévision. Après tout, ils ont enfin le temps, l'opportunité et la capacité financière de contrôler ce premier écran.

Cette thèse est confirmée par le comportement des générations précédentes, qui ont commencé par regarder peu la télévision, puis l'ont regardée davantage en vieillissant.

visualisation-évolution

Les adolescents de 2001 regardaient moins de 25 heures de télévision par semaine, mais en 2009, lorsqu'ils ont atteint l'âge de 18-24 ans, ils regardaient 31 heures de télévision. Plus spectaculaire encore, les jeunes adultes de 2001 regardaient moins de 25 heures de télévision, mais plus de 36 heures par semaine lorsqu'ils sont passés à la cohorte des 25-35 ans.

Tags associés :

Poursuivre la recherche d'informations similaires