02_Eléments/Icônes/Flèche à gauche Retour à Insight
Aperçus > Médias

Médias sociaux et télévision - Qui parle, quand et de quoi ?

3 minutes de lecture | Octobre 2011

Les médias sociaux continuent d'influencer la manière dont les consommateurs interagissent avec les marques et partagent du contenu au quotidien. De plus en plus, les téléspectateurs utilisent les médias sociaux comme plateforme pour parler du contenu télévisuel et s'y engager. Ces conversations n'ouvrent pas seulement de nouveaux canaux d'engagement des consommateurs avec leurs émissions de télévision préférées et leurs autres fans, mais elles permettent également de savoir quels téléspectateurs mènent les conversations et à quel moment. Une analyse récente de NM Incite et Nielsen fait la lumière sur les catégories démographiques qui s'intéressent à la télévision sur les médias sociaux et met en évidence certaines différences de composition entre la population générale des médias sociaux et la population des sites de médias sociaux qui parlent spécifiquement de télévision.

Qui parle de la télévision ?
Population générale en ligne (%) Population des médias sociaux (%) Population sur les sites parlant de la télévision* (%)
Homme 47% 45% 55%
Femme 53% 55% 45%

16% 34% 12%
18-24 9% 10% 14%
25-34 16% 17% 29%
35-49 26% 27% 30%
50+ 32% 31% 24%
Hispanique 12% 12% 13%
Non hispaniques 88% 88% 87%
Blanc 78% 78% 76%
Noir ou afro-américain 11% 10% 12%
Asiatique ou insulaire du Pacifique 3% 3% 4%
Autre 8% 8% 8%
Source : Nielsen et NM Incite

Les volumes représentent les données démographiques moyennes des visiteurs du site en mars 2011 pour les dix principaux forums, blogs, groupes, Twitter et sites de vidéos et d'images traitant de la télévision en général.

Dans l'ensemble de la population des médias sociaux, les femmes (55%) sont légèrement plus nombreuses que les hommes (45%). Toutefois, si l'on compare cette répartition démographique à celle de la population des sites de médias sociaux qui parle de la télévision, cette répartition s'inverse et les hommes (55 %) sont plus nombreux que les femmes (45 %). La comparaison entre les utilisateurs généraux des médias sociaux et la partie de la population qui parle spécifiquement de la télévision sur les médias sociaux fait apparaître plusieurs changements démographiques intéressants. Les moins de 18 ans représentent 34 % de la population globale des médias sociaux, mais ne constituent que 12 % de la population des sites de médias sociaux parlant de télévision. L'évolution inverse se produit lorsqu'on se concentre sur la tranche d'âge des 25-34 ans. Cette tranche d'âge représente 17 % de la population totale des médias sociaux, mais passe à 29 % de la composition de la population sur les sites parlant de télévision. Au sein de ces groupes d'âge, il est intéressant de noter que la différence de pourcentage entre les origines ethniques reste relativement inchangée pour les Afro-Américains, les Asiatiques, les Hispaniques et les Blancs.

Quand les consommateurs parlent-ils de la télévision ?

Le buzz télévisuel suit de près les schémas d'audience traditionnels ainsi que le cycle annuel d'une émission.

Quand est-ce que TV Buzz a lieu ?

Le buzz est le plus élevé le mardi, le mercredi et le jeudi, qui coïncident avec les jours où de nombreuses émissions importantes sont diffusées. Le buzz TV diminue le week-end et augmente à nouveau à l'approche du milieu de la semaine.

Quand est-ce que TV Buzz a lieu ?

Les études montrent que le buzz télévisuel atteint son point culminant en septembre, juste avant la première d'une émission et pendant son premier mois. Les conversations diminuent légèrement au cours des mois suivants, mais augmentent à nouveau en janvier avec l'introduction de nouvelles émissions et de celles qui reviennent. Le buzz TV semble ensuite atteindre son apogée en avril et en mai, lorsque les consommateurs réagissent aux finales des émissions, avant de redescendre pendant l'été.

De quoi les consommateurs discutent-ils ?

De quoi parlent les téléspectateurs ?

Les consommateurs utilisent les médias sociaux pour parler d'un certain nombre de sujets clés liés à la télévision, tels que gagner (14 %), voter (6 %) et juger (6 %), ce qui souligne l'attrait et l'engagement des consommateurs pour la télé-réalité. Les genres qui alimentent le plus le buzz sont l'humour (10%), la romance (8%) et le drame (6%). Le divertissement (11 %), l'attrait physique (9 %), les fans (9 %) et les auteurs/créateurs (6 %) complètent le reste des sujets qui alimentent les discussions des consommateurs sur les médias sociaux.

Pour en savoir plus sur la socialisation des téléspectateurs, téléchargez les études et regardez les vidéos des présentations de Nielsen à l'Advertising Week.

Tags associés :

Poursuivre la recherche d'informations similaires

Nos produits peuvent vous aider, vous et votre entreprise

  • Vue des consommateurs et des médias

    Accédez à des études de consommation syndiquées et personnalisées qui vous aideront à définir une marque, une publicité et un marketing réussis....

  • NCSolutions

    Maximiser l'efficacité de la publicité des produits de grande consommation grâce aux données afin de mieux segmenter, d'optimiser et d'obtenir des résultats basés sur les ventes.