Skip to content
02_Eléments/Icônes/Flèche à gauche Retour à Insight
Perspectives > TV et streaming

Un cycle d'information actif permet au câble d'augmenter sa part de marché en avril.

4 minutes de lecture | Mai 2023

L'utilisation totale de la télévision a encore baissé de 1,9 % en avril, comme c'est généralement le cas lorsque le temps commence à se réchauffer. Cependant, malgré la baisse de l'utilisation totale, un cycle d'information actif a contribué à un deuxième mois de gains de parts pour le câble, qui a gagné 0,4 point de part pour représenter 31,5 % de l'utilisation de la télévision. Ce gain représente la première augmentation consécutive pour le câble depuis le lancement de The GaugeTM en mai 2021.

La force du cycle de l'information a permis au câble de rester largement stable du point de vue de l'utilisation, l'écoute du câble n'ayant baissé que de 0,6 % par rapport au mois de mars. En fait, l'information est le seul genre de télévision par câble qui n'a pas connu de baisse d'utilisation. L'écoute des actualités a augmenté de 4,3 %, représentant 19 % de l'utilisation du câble en avril. La comparution de l'ancien président Trump devant le tribunal de New York le 4 avril a entraîné des pics d'utilisation quotidienne de 93 %, 44 % et 39 % sur CNN, FOX News et MSNBC, respectivement. D'une année sur l'autre, l'audience des contenus du câble a baissé de 12 % (5,3 points de part). 

L'utilisation de la radiodiffusion a baissé de 2,7 % en avril, perdant 0,2 point de part pour représenter 23,1 % de l'utilisation totale de la télévision. Le tournoi de basket NCAA et le tournoi de golf The Masters ont été les programmes les plus regardés, mais l'écoute des sports a chuté de 17,1 % dans l'ensemble pour ne représenter que 9,6 % de la catégorie. Les dramatiques ont connu une augmentation de 2,1 %, grâce à des titres comme NCIS, Blue Bloods et Chicago Fire. D'une année sur l'autre, l'audience des programmes diffusés a baissé de 3,7 % (1,6 point de part). 

Dans l'espace de diffusion en continu, la concurrence entraîne des changements dans les parts d'utilisation, tandis que la saisonnalité a contribué à une baisse de 2,1 % de l'audience dans l'ensemble de la catégorie. L'audience de Netflix, par exemple, a chuté de 7 %, ce qui se traduit par une perte de 0,4 point de part de marché, bien que les deux programmes les plus regardés soient ceux de Netflix : The Night Agent et Love is Blind. En comparaison, l'utilisation a augmenté pour les deux nouvelles options gratuites et financées par la publicité dans la jauge : L'utilisation de Tubi TV a augmenté de 6 % et celle de Pluto TV de 3,9 %. Autres faits marquants :

  • Alors que l'audience de Disney+ a baissé de 1,7 %, The Mandalorian a été le troisième titre le plus regardé en avril.
  • YouTube, à l'exclusion de YouTube TV, est resté la plateforme la plus utilisée, avec une augmentation de 1,5 %, ce qui lui a permis de s'approprier 8,1 % de l'utilisation de la télévision. 
  • L'audience des "autres flux" a augmenté de 0,1 point de part en avril, plusieurs plateformes se rapprochant du seuil de 1 % à prendre en compte individuellement.

Méthodologie et questions fréquemment posées

La jauge fournit une macro-analyse mensuelle des comportements des téléspectateurs sur les principales plates-formes de diffusion télévisuelle, y compris la diffusion, le streaming, le câble et d'autres sources. Il comprend également une ventilation des principaux distributeurs individuels de diffusion en continu. Le graphique lui-même représente l'utilisation totale mensuelle de la télévision, décomposée en part d'écoute par catégorie et par distributeur de streaming individuel.

Comment la "Jauge" est-elle créée ?

Les données de The Gauge proviennent de deux panels pondérés séparément et sont combinées pour créer le graphique. Les données de Nielsen sur le streaming proviennent d'un sous-ensemble de foyers TV équipés d'un Streaming Meter au sein du panel TV national. Les sources de télévision linéaire (diffusion et câble), ainsi que l'utilisation totale, sont basées sur le visionnage du panel TV global de Nielsen.

Toutes les données sont basées sur la période de temps pour chaque source d'écoute. Les données, qui représentent un mois de diffusion, sont basées sur l'écoute en direct+7 pour l'intervalle de référence (Note : L'écoute en direct+7 comprend l'écoute de la télévision en direct et l'écoute jusqu'à sept jours plus tard pour le contenu linéaire).

Qu'est-ce qui est inclus dans "Autres" ?

Dans la jauge, "autre" comprend tous les autres usages de la télévision qui n'entrent pas dans les catégories de la radiodiffusion, du câble ou du streaming. Il s'agit principalement de tous les autres tunings (sources non mesurées), de la vidéo à la demande (VOD) non mesurée, du streaming via un décodeur câble, du streaming audio, des jeux et de l'utilisation d'autres appareils (lecture de DVD). Étant donné que la diffusion en continu via un décodeur câble ne crédite pas les distributeurs de diffusion en continu respectifs, ces derniers sont inclus dans la catégorie "autres". Nielsen continue de chercher à créditer les distributeurs de streaming individuels à partir des décodeurs câble, tout en améliorant notre technologie Streaming Meter.

Qu'est-ce qui est inclus dans "autres flux" ?

Les plateformes de streaming répertoriées comme "autre streaming" comprennent tout streaming vidéo à large bande passante sur la télévision qui n'est pas ventilé individuellement. Les applications conçues pour diffuser des émissions en direct et des programmes (linéaires) du câble (applications VMVPD ou MVPD comme Sling TV ou Charter/Spectrum) sont exclues de la catégorie "autre streaming".

Quelle est la contribution du streaming linéaire ?

Le streaming linéaire (tel que défini par l'agrégation du visionnage sur les applications vMVPD/MVPD) est exclu de la catégorie du streaming car le contenu de la radiodiffusion et du câble visionné par le biais de ces applications est crédité à sa catégorie respective. Ce changement méthodologique a été mis en œuvre avec l'intervalle de février 2023.

Qu'en est-il de la diffusion en direct sur Hulu et YouTube ?

La diffusion linéaire via des applications vMVPD (par exemple, Hulu Live, YouTube TV) est exclue de la catégorie de diffusion en continu. Hulu SVOD" et "YouTube Main" dans la catégorie "streaming" se réfèrent à l'utilisation des plateformes sans inclure le streaming linéaire.