Skip to content
Connaissances > Audiences

Jouer le jeu : Briser les préjugés avec des femmes influentes dans le sport et les jeux vidéo

4 minutes de lecture | Mars 2022

Lorsque vous faites une recherche sur les meilleurs influenceurs, il y a de fortes chances que les suspects habituels apparaissent en premier : les personnes du cinéma et de la musique. Ce mois-ci, de nombreuses marques célèbrent les femmes, notamment en adoptant le thème #breakingthebias de la Journée internationale de la femme. Avec la lutte en cours pour les droits des femmes dans le monde, les marques peuvent amplifier l'efficacité de leurs efforts en travaillant avec les meilleures influenceuses dans le monde du sport et des jeux, deux domaines traditionnellement dominés par les hommes.

Dans le sport, l'équité entre les sexes a encore du chemin à faire, mais les fans contribuent à faire évoluer les choses. Selon notre étude 2021 sur la confiance dans la publicité, plus de la moitié du public mondial fait confiance au marketing d'influence, mais 66 % font confiance aux sponsors des marques dans les événements sportifs qu'ils regardent. En fait, 61 % des fans aux États-Unis désignent spécifiquement l'égalité des sexes comme la cause qui les passionne le plus. Pour les marques qui veulent montrer qu'elles sont inclusives, aligner leurs événements et le marketing d'influence est un excellent moyen d'engager les fans de sport.

L'année dernière, les athlètes féminines ont fait la une des journaux en se faisant les championnes du changement pendant les Jeux olympiques, lorsqu'elles se sont agenouillées en faveur de l'équité raciale, et cette année encore, lorsque l'équipe nationale féminine de football des États-Unis a remporté son combat pour un salaire équitable. Leurs performances, leur fanbase et leurs actions de sensibilisation font de ces athlètes un excellent choix pour les marques qui veulent montrer leur engagement à être plus inclusives. Par exemple, lorsque les marques cherchent à se rapprocher des jeunes, il est important qu'elles comprennent que la santé mentale est l'un des problèmes les plus difficiles auxquels les jeunes sont confrontés aujourd'hui. Une façon de créer une connexion plus authentique est de travailler avec un athlète influent comme Simone Biles, qui a parlé de son propre parcours en matière de santé mentale. 

En outre, les athlètes féminines ont un attrait mondial. Naomi Osaka est l'une des dix premières influenceuses parmi les athlètes féminines. Elle a été la première athlète asiatique à atteindre la première place du classement en simple au tennis et l'athlète féminine la mieux rémunérée au monde. Bien qu'elle joue pour le Japon, plus de 40 % des fans d'Osaka se trouvent aux États-Unis. 

Avec l'augmentation de la popularité des jeux et des esports ces dernières années, les joueurs professionnels se constituent de plus en plus de fanbases fidèles et ont étendu leur influence dans les médias populaires, les entreprises et la défense des intérêts. Cette influence est telle que les 10 joueuses les plus influentes ont un taux d'engagement1 de 11,7 %, selon Nielsen InfluenceScope, soit presque trois fois plus que les autres influenceurs ayant un nombre de followers similaire. 

Ce niveau d'engagement est une grande réussite, compte tenu de la discrimination dont sont victimes les femmes dans le monde des jeux en ligne. Dans une récente enquête sur les joueuses, les hommes comme les femmes ont indiqué avoir été victimes d'abus, mais les joueuses sont plus susceptibles d'être victimes de harcèlement sexuel et d'être exclues du jeu. Même Pokimane, qui est la joueuse la plus influente2, selon Nielsen InfluenceScope, a récemment choisi de mettre fin à son stream de manière abrupte après qu'une autre streamer ait lancé un raid haineux contre elle. 

Les marques ont la possibilité de participer à la lutte contre la discrimination à l'égard des femmes dans le domaine des jeux vidéo. Elles peuvent donc collaborer avec les joueuses les plus influentes qui s'élèvent contre le sexisme et s'imposent dans la communauté des joueurs. Valkyrae, qui est la deuxième joueuse la plus influente, selon Nielsen InfluenceScope, a un taux d'engagement encore plus élevé de 16 %. Elle s'est montrée particulièrement franche pour encourager les jeunes femmes à continuer à jouer pour l'amour du jeu. En tant que copropriétaire des équipes et de l'entreprise d'esports 100 Thieves, récemment valorisée à 460 millions de dollars, elle a également montré l'exemple et inspiré ses adeptes. En 2021, les femmes représentaient près de 46 % de tous les joueurs aux États-Unis. En Asie, les femmes représentent désormais 40 à 45 % de la population asiatique des joueurs. Travailler avec des influenceuses est une démarche gagnante pour les marques qui cherchent à créer une connexion authentique avec leurs consommateurs.

Notes

1Le taux d'engagement reflète le nombre d'interactions obtenues par le contenu des médias sociaux d'une influenceuse, divisé par le nombre de followers de l'influenceuse. 2Nielsen a appliqué sa méthodologie InfluenceScope 4R (reach, relevance, resonance, rising) à plus de 100 millions de profils de médias sociaux dans le monde pour identifier les principales influenceuses dans les domaines du théâtre, du sport et des jeux.