02_Eléments/Icônes/Flèche à gauche Retour à Insight
Connaissances > Audiences

Les Latinas sont des utilisatrices avides de technologies, des consommatrices voraces de vidéos et des initiatrices de tendances sociales.

4 minutes de lecture | Septembre 2017

Les consommateurs hispaniques continuent de progresser. Ce groupe de consommateurs réalise des gains économiques, influence la consommation courante et est crédité des progrès du numérique - et les femmes hispaniques sont à l'avant-garde de ces changements.  

La population hispanique des États-Unis est en pleine expansion et continuera de l'être : Les Hispaniques devraient représenter 65 % de la croissance de la population américaine globale au cours des 45 prochaines années. Compte tenu de l'immense croissance de cette population et du fait que les femmes deviennent de plus en plus les principaux décideurs dans ce pays, il est particulièrement important de noter la taille et l'influence de la population latino aux États-Unis.  

Le dernier volet de la série Diverse Intelligence de Nielsen, Latina 2.0 : Fiscally Conscious, Culturally Influential & Familia Forward explore leur pouvoir en chiffres. Six États abritent plus d'un million de femmes hispaniques dans leurs grandes zones métropolitaines, ce qui représente la majorité de la population féminine totale de ces zones. Parallèlement à l'augmentation de leur population, les Latinas atteignent également un niveau d'éducation plus élevé, connaissent une croissance de l'entreprenariat et émergent comme certains des consommateurs les plus puissants et les plus influents des États-Unis. Ce sont des consommateurs qui devraient être sur les radars des spécialistes du marketing - malheureusement, il existe peu de moyens d'atteindre ce public clé en utilisant les technologies de pointe et les médias sociaux.

Rester connecté

Pour les Latinas, il est très important de rester en contact avec leur famille et leurs amis, ainsi que de demander et/ou d'offrir des conseils sur les produits à leurs pairs. Pour rester connectées, elles utilisent invariablement leurs appareils mobiles. Les smartphones sont l'appareil mobile de prédilection des femmes hispaniques. Quatre-vingt-huit pour cent des Latinas disent posséder un smartphone, et elles sont 15 % plus susceptibles que les femmes blanches non hispaniques de posséder un tel appareil. En moyenne, les Latinas passent 22 heures par semaine à regarder des vidéos et à utiliser des applications ou l'internet sur leur smartphone. Elles sont également des adeptes précoces des nouveaux gadgets technologiques, puisqu'elles sont plus susceptibles que les femmes blanches non hispaniques de posséder une montre intelligente.

Pourtant, les Latinas de tous âges passent la plupart de leur temps à regarder la télévision. Par âge, les femmes hispaniques de 50 ans et plus passent plus de temps à regarder la télévision en direct et en différé, ainsi qu'à écouter la radio AM/FM, que leurs homologues plus jeunes. Les Latinas âgées de 35 à 49 ans passent plus de temps à utiliser Internet et à regarder des vidéos sur PC. En comparaison, les Latinas de 18 à 34 ans passent plus de temps que tous les autres groupes d'âge sur des appareils multimédias. Les spécialistes du marketing qui cherchent à atteindre les Latinas de différentes générations doivent tenir compte des multiples supports qu'elles utilisent pour s'informer et se divertir.

Les experts en réseaux sociaux

Les Latinas utilisent également les médias sociaux pour rester en contact avec leur famille et leurs amis. En effet, 50 % d'entre elles disent utiliser les sites de réseaux sociaux pour rester en contact avec leur famille et leurs amis, et 44 % disent utiliser les médias sociaux pour suivre les activités de leur famille et de leurs amis.

Les avis sur les produits et le soutien aux marques sont également importants. Dix-neuf pour cent des Latinas disent utiliser les médias sociaux pour montrer leur soutien à leur entreprise ou marque préférée, contre 16 % des femmes blanches non hispaniques. Et 19 % des Latinas disent utiliser les médias sociaux comme une source importante pour évaluer ou noter un produit ou un service, contre 17 % des femmes blanches non hispaniques.

En ce qui concerne les plateformes proprement dites, les Latinas ont utilisé certaines applications plus que leurs homologues blanches non hispaniques. Sur une période de 30 jours, les Latinas utilisent Snapchat à un taux 96 % supérieur à celui des femmes blanches non hispaniques, Instagram à un taux 64 % supérieur, Spotify à un taux 59 % supérieur et Google+ et Pandora à des taux 58 % supérieurs.

De plus en plus d'entreprises utilisent les médias sociaux pour établir un lien personnel avec leurs consommateurs - et il existe une opportunité évidente pour les marques d'engager les Latinas par le biais de ces canaux. Les médias sociaux sont une plateforme bien accueillie et utilisée par ce groupe numérique et avisé.

Les autres points forts du rapport sont les suivants :

  • 40 % des femmes hispaniques reconnaissent que les gens leur demandent souvent conseil avant d'effectuer un achat.
  • Les ménages hispaniques dirigés par des latinas ont tendance à faire plus d'achats dans les magasins de clubs d'entrepôt (21% et 11% en dollars par acheteur) que les ménages blancs non hispaniques.
  • 51 % des Latinas reconnaissent que leurs enfants ont un impact important sur les marques qu'elles choisissent.
  • 74 % des Latinas de plus de cinq ans parlent une langue autre que l'anglais à la maison, bien que 34 % d'entre elles soient nées à l'étranger.

Pour en savoir plus, téléchargez le rapport Latina 2.0 de Nielsen : Consciente de son budget, influente sur le plan culturel et tournée vers la famille.

Poursuivre la recherche d'informations similaires

Nos produits peuvent vous aider, vous et votre entreprise

  • Vue des consommateurs et des médias

    Accédez à des études de consommation syndiquées et personnalisées qui vous aideront à définir une marque, une publicité et un marketing réussis....

  • NCSolutions

    Maximiser l'efficacité de la publicité des produits de grande consommation grâce aux données afin de mieux segmenter, d'optimiser et d'obtenir des résultats basés sur les ventes.