INSIGHTS

Publicité : les annonceurs des secteurs automobile, financier et loisirs réduisent leurs dépenses à travers le globe
Rapport

Publicité : les annonceurs des secteurs automobile, financier et loisirs réduisent leurs dépenses à travers le globe

Les dépenses publicitaires dans le secteur automobile ont diminué de 3,1% dans le monde au cours du 1er semestre 2013, d’après l’étude trimestrielle Nielsen Global AdView Pulse. Les constructeurs automobiles ont moins dépensé lors de la première moitié de l’année, mais le secteur conserve une part de voix de 9,2% des dépenses publicitaires.

Les services financiers et les loisirs affichent de leur côté un recul en 2013 de 1,7% et 1,2%, représentant respectivement 6,3% et 13% du total des dépenses.

Les budgets publicitaires dans le domaine de la santé ont commencé à se redresser sur ce premier semestre 2013, avec une progression de +2,5%. Par ailleurs, les produits de grande consommation (PGC) restent le premier secteur avec 21,3% des dépenses publicitaires, un poids renforcé par une nouvelle progression de 5,7% cette année.

Le secteur ‘industrie et services’ fait l’objet d’une augmentation significative de 7.2% lors du 1er semestre ; ce secteur comprend les services aux entreprises, l’immobilier, les institutions, l’énergie et l’eau, détient une part de 11,3 % des dépenses publicitaires au niveau mondial.

« Nous observons que les dépenses sur les supports traditionnels deviennent plus conservatrices que lors des trimestres précédents et que de plus en plus de budgets sont alloués aux plateformes publicitaires émergentes», a déclaré Randall Beard, Responsable Advertiser Solutions pour Nielsen à travers le globe. «Nous remarquons aussi que certains gros annonceurs, comme par exemple ceux des secteurs automobile et financier, réduisent leurs dépenses face à une croissance plus lente que prévue. Au final, avec cette forte hétérogénéité entre les secteurs, entre les supports et selon les régions du monde, on assiste à une progression relativement modérée de +2,8 % au niveau mondial. »

Rappelons que les dépenses publicitaires bénéficient globalement d’une progression en 2013 excepté en Europe où le marché reste victime de coupes budgétaires, avec une baisse de 6% au 1er semestre 2013.