INSIGHTS

Confiance des consommateurs : stabilité mondiale au 2e trimestre 2016
Rapport

Confiance des consommateurs : stabilité mondiale au 2e trimestre 2016

En Europe, l’indice de confiance gagne +1 point en moyenne sur le continent, mais avec des évolutions très contrastées selon les pays.

La confiance des consommateurs dans le monde est restée stable avec un indice de 98 au 2e trimestre 2016. L’Amérique du Nord est la seule région où la confiance a progressé, atteignant le score de 111, soit 3 points de plus qu’au trimestre précédent.

Créé en 2005, l’indice de confiance des consommateurs Nielsen est mis à jour trimestriellement dans 63 pays pour mesurer la perception des perspectives d’emploi et de la situation économique, les finances personnelles et les intentions de dépenses immédiates des consommateurs du monde entier. Un indice au-dessus ou en-dessous de la base 100 indique respectivement un degré d’optimisme ou de pessimisme.

Dans les régions du globe

« La croissance économique mondiale continue de stagner, avec de fortes disparités dans les taux de croissance », a déclaré Louise Keely, vice-présidente de Nielsen et présidente de The Demand Institute. « Les préoccupations économiques, tels que le faible prix des matières premières et les perspectives d’emploi, et les préoccupations politiques, comme le terrorisme et la stabilité politique, ont été plus élevés chez les consommateurs des pays directement touchés par des attaques terroristes ou dépendants des exportations de matières premières. Pourtant, dans de nombreuses régions, les dépenses de consommation se maintiennent. »

  • En Amérique du Nord, la confiance des consommateurs a maintenu un élan positif au Canada (indice 95 soit +2 points) et aux Etats-Unis (indice 113 soit +3 points).
  • En Asie-Pacifique, la confiance est relativement stable à 107, soit une baisse d’un point par rapport au 1e trimestre. A noter la situation particulière au Japon où l’indice perd -4 points pour tomber à 69. Impacté par un contexte de consommation morose, d’une faible croissance des salaires et des exportations en repli, le pessimisme du Japon s’aggrave pour le 4e trimestre consécutif. La Chine s’en sort mieux avec indice à 106 en légère hausse.
  • En Amérique Latine, la confiance reste inchangée, avec un indice de 78. Si le score du Brésil est resté stable à 74, celui du Pérou a fortement augmenté pour atteindre 102 (+11 points).
  • En Afrique / Moyen-Orient, la confiance se positionne à 89, soit une augmentation d’un point par rapport au 1e trimestre. Après une chute de -4 points lors du trimestre précédent, la tendance s’inverse désormais aux Emirats Arabes Unis où l’indice remonte de +5 points à 109.
  • Sur le continent européen, la tendance est à l’amélioration dans les pays nordiques et d’Europe de l’Est, notamment au Danemark, en Ukraine, en Pologne, en Norvège et en Suède. A l’ouest, on observe des situations différentes selon les pays. Une belle progression en Espagne (+6 points) et aux Pays-Bas (+6 points) alors que le climat se détériore au Portugal (-6 points), en Belgique (-6 points) en Italie (-4 points), en Allemagne et au Royaume-Uni (-1 point). La France avait vu son indice chuter drastiquement au trimestre précédent en perdant -10 points, il remonte ici légèrement. Une amélioration que l’on peut supposer temporaire au vue des derniers événements politiques et économiques, et la montée des préoccupations autour du terrorisme qui elles ne cessent de progresser chez les Français.

***

A propos de l’enquête mondiale Nielsen sur la confiance des consommateurs

L’enquête en ligne sur le moral des consommateurs lancée en 2005 par Nielsen, mesure la confiance, les préoccupations majeures et les habitudes de consommation de plus de 30 000 internautes dans 63 pays. La dernière étude a été menée du 9 au 27 mai 2016 en Asie Pacifique, Europe, Amérique Latine, Europe de l’Est, Afrique et Amérique du Nord. Un indice de moral des ménages égal à 100 signifie un degré moyen d’optimisme dans le pays.

Dans certains pays où la pénétration d’internet est encore en développement, les interrogés peuvent être plus jeunes et plus riches que la population globale de ce pays. Le taux de pénétration d’internet variant selon les pays, Nielsen utilise un seuil minimum de 60% de pénétration d’internet ou une population en ligne de 10 millions pour inclure le pays dans l’enquête.

Les conclusions cette enquête sont basées sur des comportements déclarés par les interrogés, non mesurés réellement. Des différences culturelles sont donc susceptibles d’intervenir dans les réponses à travers les pays et les régions du globe.

Télécharger le rapport complet

Télécharger

Confiance des consommateurs : stabilité mondiale au 2e trimestre 2016

Pour accéder au rapport intégral, veuillez fournir les informations suivantes :

By clicking on Subscribe, I agree to the Privacy Policy and Terms of Use.