INSIGHTS

La confiance des consommateurs de retour au 3e trimestre 2016
Rapport

La confiance des consommateurs de retour au 3e trimestre 2016

Les perspectives d’emploi, une meilleure situation financière personnelle et des intentions de dépenses en hausse remontent le moral des Européens. Si l’économie s’améliore, le terrorisme, lui, atteint un niveau record dans les préoccupations des consommateurs.

Les temps sont incertains et l’indice Nielsen de confiance des consommateurs varie considérablement selon les régions ce trimestre, démontrant la grande diversité des situations économiques dans le monde entier. En Asie-Pacifique, l’indice varie entre 46 au minimum et 133 au maximum. On retrouve également des scores contrastés en Europe (de 50 à 107), en Amérique latine (de 57 à 104) et en Afrique / Moyen-Orient (de 70 à 108). En Amérique du Nord, la confiance montre davantage d’homogénéité avec les États-Unis (106) et le Canada (97).

Créé en 2005, l’indice de confiance des consommateurs Nielsen est mis à jour trimestriellement dans 63 pays pour mesurer la perception des perspectives d’emploi et de la situation économique, les finances personnelles et les intentions de dépenses immédiates des consommateurs du monde entier. Un indice au-dessus ou en-dessous de la base 100 indique respectivement un degré d’optimisme ou de pessimisme.

Dans les régions du globe

  • L’Asie-Pacifique reste la région la plus optimiste avec un score de 109, en hausse de +2 points depuis le trimestre précédent. En effet, la confiance a augmenté dans 10 des 14 pays de la région, avec des améliorations notables à Hong-Kong, en Thaïlande et à Singapour.
  • Suivent l’Amérique du Nord (105) et l’Afrique/Moyen-Orient (87) qui subissent une chute ce trimestre de -6 points et -2 points respectivement.
  • En Amérique Latine (83), la confiance est à la hausse (+5 points) pour la première fois en 2016.
  • L’Europe a montré lente remontée de la confiance des consommateurs : une augmentation d’un point au 2e trimestre puis de deux points au 3e trimestre permettent à la région de retrouver son score de l’année précédente (81).

L’Europe avance doucement sur le chemin de la reprise

La confiance des consommateurs s’est améliorée ce trimestre dans 26 des 34 pays européens mesurés, avec des scores allant de 50 en Ukraine jusqu’à 107 au Danemark. Dans 4 des 5 plus grandes économies de la région, la confiance des consommateurs a augmenté : +4 points en Allemagne (100), +8 points au Royaume-Uni (106), +3 points en France (69) et +2 points en Italie (57). En revanche, l’Espagne affiche une baisse de -3 points à 77.

Bien que la confiance soit encore à un faible niveau dans de nombreux pays de l’Europe, les indicateurs mesurés sont dans une évolution positive : +3 points pour la situation de l’emploi (32%), +1 point pour la perception de la situation financière personnelle (42%) et les intentions immédiates de dépenses (34%).

Les Allemands restent les plus optimistes quant aux perspectives d’emploi dans leur pays : 60% d’entre eux les jugent bonnes ou excellentes pour l’année à venir – une hausse de +1 point par rapport au trimestre précédent. La confiance dans la situation de l’emploi s’est nettement améliorée dans de nombreux autres pays : +10 points au Royaume-Uni (46%), +8 points en Suède (42%) et aux Pays-Bas (41%), et +7 points en Pologne (37%) et en Suisse (56%).

Dans l’immédiat post-Brexit au Royaume-Uni, la confiance des consommateurs a augmenté de +8 points à 106, poussée par les perspectives d’emploi qui ont fait un bond, par la perception d’une meilleure situation financière personnelle et des intentions de dépenses immédiates en hausse. Dans une enquête spécifique menée par Nielsen mensuellement au Royaume-Uni pour suivre la perception des consommateurs ayant exprimé des opinions pro et anti-Brexit, les derniers résultats de septembre ont montré que la confiance est revenue au même niveau qu’avant le Brexit. Nielsen continuera à surveiller de près l’évolution de ces indicateurs dans les mois à venir.

Une ombre au tableau : le terrorisme

Le terrorisme continue d’être une préoccupation majeure pour les Européens lors de ce 3ème trimestre. Près de 3 consommateurs européens sur 10 (29%) ont cité le terrorisme parmi leurs deux principales préoccupations, une augmentation de +5 points par rapport au trimestre précédent et un nouveau record pour la région. Cette préoccupation est la plus élevée en Turquie (59%), en France (48%, soit une hausse de +8 points en un trimestre et +22 points en un an), en Allemagne (44%, + 11 points), en Suisse (40%, +6 points), en Belgique (38%, +7 points).

Télécharger le rapport complet

Télécharger le rapport maintenant

La confiance des consommateurs de retour au 3e trimestre 2016

Pour accéder au rapport intégral, veuillez fournir les informations suivantes :

By clicking on Subscribe, I agree to the Privacy Policy and Terms of Use.