Skip to content
Aperçus > Médias

L'état des médias : L'audio aujourd'hui - un regard sur les publics afro-américains et hispaniques

1 minute de lecture | Avril 2014

La consommation de radio aux États-Unis continue de croître, puisque près de 92 % des Américains de 12 ans ou plus l'écoutent chaque semaine. Cela représente 244,4 millions d'entre nous, un record.

Cette croissance est remarquable si l'on considère la variété et le nombre de choix médiatiques dont disposent aujourd'hui les consommateurs par voie hertzienne et en ligne via les smartphones, les tablettes, les ordinateurs portables/de bureau et les tableaux de bord numériques. La nature hyperlocale de la radio sert de façon unique chaque marché, ce qui la maintient fortement liée à notre vie quotidienne, peu importe comment (ou où) nous syntonisons.

Le paysage radiophonique est une communauté diversifiée d'auditeurs provenant de tous les coins de l'Amérique qui reflète les mêmes tendances démographiques que le pays dans son ensemble. La radio est l'un des premiers médias de masse et, à mesure que la population américaine augmente et que la composition de nos concitoyens change, les auditeurs de la radio suivent le mouvement.

Parallèlement à la croissance nationale, l'audience afro-américaine et hispanique a également atteint un niveau historique, avec plus de 71 millions d'auditeurs de ces groupes démographiques chaque semaine. Ensemble, ces auditeurs représentent près d'un tiers (29,6 %) de l'audience nationale totale.

Ces audiences multiculturelles sont très engagées dans la radio à travers tout le pays, dans les marchés grands et petits, où plus de 3 000 stations différentes programment spécifiquement pour elles.

Le graphique de croissance de la radio est diversifié