Skip to content
Aperçus > Marchés et finances

Les Danois sont toujours les plus optimistes d'Europe

2 minutes de lecture | Décembre 2017

Les Finlandais sortent enfin du froid de l'hiver, et les perspectives des Norvégiens et des Suédois sont également plus positives.

Selon une nouvelle enquête mondiale de Nielsen, les Danois conservent leur position de consommateurs les plus optimistes d'Europe, principalement en raison d'une meilleure vision des perspectives d'emploi.

La confiance des consommateurs est en nette augmentation dans la région nordique. Le pays qui a le plus progressé est la Finlande, avec une amélioration de 11 points, suivie de la Norvège et de la Suède, avec respectivement 8 et 4 points. 8 et 4 points. Le Danemark maintient son niveau du dernier trimestre, qui était également historiquement élevé de ce côté-ci de la crise financière - et en même temps le plus élevé d'Europe avec 115 points. En Suède, en Norvège et en Finlande, la confiance des consommateurs est de 98, 90 et 81 points.

Les Danois sont les consommateurs les plus optimistes d'Europe, et rien n'indique que cela diminuera tant que le chômage et l'économie évolueront dans un sens positif.

La confiance des consommateurs s'articule autour de l'opinion des consommateurs sur trois facteurs :

  • L'opinion des Danois sur le marché du travail au cours des 12 prochains mois
  • L'opinion des Danois sur leurs finances personnelles au cours des 12 prochains mois
  • L'opinion des Danois sur le fait de savoir si c'est le bon moment pour acheter les choses qui leur manquent

Après une baisse de 3 points, seuls 20% ont une opinion négative du marché du travail au Danemark. Pour la Suède, le chiffre est de 40%, soit une baisse de 9 points. La Norvège se situe à 51% après une baisse de 12 points et la Finlande à 70%. En Finlande, la proportion de personnes qui ont une opinion positive du marché du travail a quadruplé, passant de 7 % à 28 % au cours de l'année écoulée.

2 Danois sur 3 ont une opinion positive de leurs finances personnelles, ce qui représente une amélioration de 3 points de pourcentage par rapport à l'année dernière. En Suède, la proportion de personnes qui ont une opinion positive de leur économie personnelle a augmenté de 4 points en un an pour atteindre 60 %. 47 % des Finlandais ont une opinion positive de leurs finances personnelles, ce qui représente une amélioration de 13 points par rapport à l'année dernière, tandis que la proportion est de 44 % chez les Norvégiens.

A la question de savoir si c'est le bon moment pour acheter ce dont on a besoin, 57% répondent positivement, alors que les chiffres pour respectivement la Suède, la Norvège et la Finlande sont de 46, 41 et 34%.

La confiance des consommateurs peut également se lire dans la proportion de la population qui pense que son pays est toujours en récession.

Un Finlandais sur deux contre un Norvégien, un Suédois et un Danois sur trois pense que son pays est en récession. Toutefois, les Finlandais sont très partagés sur ce point, puisqu'il y a un an, 8 personnes sur 10 pensaient que la Finlande était en récession. En Europe, 57 % de la population pense que son pays est en récession.