Skip to content
Connaissances > Audiences

L'écotourisme n'est pas réservé aux écologistes

2 minute read | Akshara Risbud, Senior Research Executive et Kate Kopczynski, Associate Director - Consumer & Media View | Juillet 2019

L'éco-tourisme s'adresse aux voyageurs qui souhaitent minimiser activement leur impact environnemental et social. Cela peut surprendre, mais l'éco-tourisme n'est pas réservé aux écolos. En fait, un Australien sur dix a l'intention de faire de l'écotourisme au cours des 12 prochains mois. Pour améliorer la portée et la résonance de la publicité pour les voyages, les spécialistes du marketing peuvent créer des campagnes uniques qui vont au-delà des valeurs sociales et environnementales des écotouristes et exploitent leurs qualités distinctives uniques.

Les Australiens accordent de plus en plus d'importance à la durabilité, car ils sont plus conscients de l'impact de leurs actions sur l'environnement. En 2019, 68 % des Australiens ont déclaré être préoccupés par l'environnement, soit une augmentation de neuf points de pourcentage au cours des cinq dernières années. Dans le passé, le recyclage était le principal moyen pour les consommateurs de montrer qu'ils se souciaient de l'environnement, cependant, ils trouvent maintenant de nouveaux moyens de soutenir un avenir durable : 9,4 millions d'Australiens disent prendre des mesures allant au-delà du recyclage pour minimiser leur impact sur l'environnement.

Ce changement d'attitude et de comportement a conduit à l'essor de l'éco-tourisme. Plus de 2,2 millions d'Australiens ont l'intention de pratiquer l'écotourisme pendant leurs vacances au cours des 12 prochains mois, tant en Australie qu'à l'étranger. Par rapport à la population générale, les écotouristes ont tendance à être de jeunes voyageurs, 72 % d'entre eux ayant moins de 45 ans, tandis que 58 % sont plus susceptibles d'être des étudiants. Ils sont répartis également entre les sexes et ont tendance à vivre dans des zones métropolitaines aisées, un sur deux vivant dans des villes métropolitaines de la côte Est. Ils sont très instruits, 30 % d'entre eux ayant un diplôme de premier cycle ou plus. 

Les écotouristes recherchent et s'alignent sur les marques qui reflètent leurs valeurs sociales et environnementales. Ils sont 33 % plus susceptibles que le reste de la population d'acheter des produits ou des services d'une entreprise qui soutient une bonne cause, afin d'avoir le sentiment de faire une différence. Lors d'un achat, ils sont 34 % plus susceptibles de convenir qu'il est important que l'entreprise fasse preuve d'un haut niveau de responsabilité sociale ou environnementale, par rapport à la population générale. En outre, 72 % d'entre eux souhaiteraient que les entreprises leur en disent plus sur la manière dont elles apportent une contribution positive à la société, afin qu'ils puissent les soutenir.

Les Australiens éco-touristes constituent un groupe auquel il faut prêter une attention particulière. Leurs fortes valeurs de durabilité et leurs traits distinctifs en font une cible unique et opportune pour les spécialistes du marketing des voyages. 

nielsen-meet-the-eco-tourist-australia