Skip to content
Aperçus > Médias

Le rapport d'audience totale de Nielsen : Août 2020

2 minutes de lecture | Août 2020

Édition spéciale : Travail à domicile

Au début de l'année, la pandémie a poussé de nombreux Américains à adopter un nouveau mode de vie. Nous travaillions, apprenions, étions parents et cuisinions à la maison, changeant la manière et le lieu où nous mangions, regardions la télévision et écoutions de la musique. Nos habitudes de sommeil ont même été modifiées. Mais une drôle de chose s'est produite sur le chemin de la réémergence : Les consommateurs, habitués à choisir quand, où et avec quelle quantité de contenu ils se connectent, ont découvert qu'en travaillant à domicile, ils avaient en fait un nouveau choix en ce qui concerne leur travail, ce qui a donné aux employés une chance de trouver un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Dans cette édition du rapport d'audience totale de Nielsen, nous nous plongeons dans le monde du travail à domicile - comment les consommateurs perçoivent leur productivité, leur engagement, les défis à relever et l'impact de ce nouveau style de vie sur l'utilisation des médias et des appareils.

Non seulement la consommation globale de médias a fait un bond significatif au premier trimestre 2020, mais le streaming vidéo est passé de 19 % au quatrième trimestre 2019 à 25 % au deuxième trimestre 2020. 

Rapport d'audience totale de Nielsen Août 2020 Utilisation des médias et % du temps total de télévision passé en streaming

À l'heure où les entreprises se tournent vers l'avenir, nombre d'entre elles évaluent les conséquences d'une augmentation du nombre de travailleurs à domicile. Dans une enquête spéciale menée par Nielsen en juin, nous avons constaté que 80 % des personnes interrogées préféreraient travailler pour une entreprise qui leur permet de travailler à distance depuis le lieu de leur choix. 

Le passage soudain et permanent à une main-d'œuvre distante plus nombreuse a des conséquences très diverses pour les spécialistes du marketing et de la publicité, qu'il s'agisse de la possibilité d'accroître le revenu discrétionnaire de nouvelles régions si les gens se déplacent vers des zones plus abordables - et, par association, d'augmenter le retour sur investissement publicitaire - ou de modifier le type de médias consommés et le moment de leur consommation.