Skip to content
Aperçus > Sports et jeux

Les consommateurs canadiens augmentent le volume de leur musique

2 minutes de lecture | Mai 2017

Si la musique était une marque au Canada, elle serait en train de voler haut et de vivre sur un nuage. En effet, malgré l'abondance de nouvelles technologies et de nouveaux médias qui sont constamment dévoilés pour séduire et engager les consommateurs, la consommation de musique est en hausse.

En fait, selon le rapport de fin d'année de Canada Music, la consommation n'a jamais été aussi élevée, la vente d'albums, la vente de chansons et le streaming audio à la demande ayant augmenté de 5 % par rapport à l'année précédente. Cette année continue également d'être une année incroyable pour les artistes canadiens, tant au pays qu'à l'étranger. Récemment, le dernier album de Drake, More Life, a battu le record des flux audio à la demande sur une semaine, avec 43 millions de flux lors de sa première semaine en mars. Ce record était auparavant détenu par Starboy, d'un autre artiste canadien, The Weeknd.

Selon le rapport annuel Canada Music 360 de Nielsen, 93 % des consommateurs canadiens écoutent de la musique cette année, ce qui représente une hausse par rapport à 89 % l'an dernier. Chez les jeunes consommateurs, le pourcentage est encore plus élevé, puisque 96 % des milléniaux disent écouter de la musique (contre 93 % l'an dernier). La technologie numérique peut jouer un rôle dans cette augmentation, puisque plus de la moitié de la population canadienne (53 %) écoute désormais de la musique via un smartphone au cours d'une semaine donnée. L'écoute sur tablette gagne également du terrain, atteignant 30 % dans la population générale et 38 % chez les milléniaux.

Le temps que les consommateurs canadiens passent à écouter de la musique est également en hausse. Dans l'ensemble, les Canadiens passent en moyenne 32 heures à écouter de la musique, contre 24 heures il y a un an. L'accès accru à la variété et aux plateformes a toutefois été une bénédiction pour le domaine de la diffusion en continu, puisque les utilisateurs de musique en continu au Canada passent maintenant en moyenne 44 heures à écouter de la musique chaque semaine.

L'appétit croissant des Canadiens pour la musique représente une opportunité notable pour les marques, notamment pour ce qui est de donner aux consommateurs un meilleur accès à leurs artistes préférés. Par exemple, près de la moitié des Canadiens (46 %) affirment qu'ils considéreraient une marque plus favorablement si elle offrait le téléchargement gratuit d'un nouveau single d'un artiste ou d'un groupe émergent. De plus, 44 % disent qu'ils considéreraient une marque plus favorablement si l'offre portait sur le téléchargement gratuit d'un nouvel artiste ou groupe émergent.

Mais les Canadiens ne se contentent pas d'écouter de la musique, ils s'engagent dans la musique. Plus précisément, ils sont plus susceptibles d'assister à des événements en direct, 59 % des Canadiens y participant, soit 4 points de pourcentage de plus que l'an dernier, et parmi ceux qui ont assisté à un événement en direct, 81 % ont assisté à un événement musical. Les milléniaux sont les plus engagés dans les événements en direct (70 %), et ils sont plus susceptibles que le reste de la population d'assister à des festivals de musique et à des événements dans des clubs où se produit un DJ.

Pour obtenir des informations supplémentaires, téléchargez les points saillants du rapport Nielsen Canada Music 360 2017.