Skip to content
02_Eléments/Icônes/Flèche à gauche Retour à Insight
Aperçus > Médias

Vous ne pouvez pas ne pas l'entendre : L'audio peut booster les campagnes télévisées

2 minutes de lecture | Juillet 2018

Personne ne croit qu'un seul média suffit pour atteindre le consommateur d'aujourd'hui. Et autant le secteur discute de la valeur et des contributions du numérique et du mobile, autant de nombreux annonceurs s'inspirent de leurs anciens manuels de jeu pour réévaluer les plateformes traditionnelles dans ce marché fragmenté.

À cet égard, Rich Tunkel, vice-président directeur du développement commercial chez Nielsen Audio, a révélé lors de l'événement Consumer 360 de cette année que la prévalence des chaînes et des appareils incite les consommateurs américains à passer plus de temps avec l'audio - ce qui renforce sa popularité.

Le temps que les Américains consacrent à la musique a augmenté de 37 % en deux ans seulement.

Et si l'audio comprend une grande variété de contenus, la musique est la pierre angulaire de l'univers audio et connaît une croissance significative, les consommateurs adoptant tout, de la radio par satellite à la radio numérique en passant par les services de streaming musical et la radio AM/FM traditionnelle. En particulier, le temps que les Américains consacrent à la musique a augmenté de 37 % en deux ans seulement.

C'est ce type d'engagement qui fait que certains grands annonceurs de produits de grande consommation augmentent leurs investissements dans la radio. Ils ont constaté que la combinaison de publicités audio avec leurs spots télévisés permet d'atteindre des personnes que la télévision ne peut pas atteindre seule. Comme le détaille le Nielsen CMO Report 2018, les médias à forte portée - comme la télévision et la radio - s'adaptent parfaitement aux objectifs des campagnes de notoriété des marques.

Même lorsque les campagnes sont largement programmées avec des publicités télévisées, une partie de la population ne les verra pas. C'est là que l'audio entre en jeu. Selon les données de Nielsen, l'utilisation de la radio est plus élevée que celle de la télévision entre 6 heures et 16 heures, et l'écoute de la télévision atteint son maximum entre 17 heures et 12 heures. Ainsi, si l'on combine la radio et la télévision, une campagne a beaucoup plus de chances de toucher un public plus large.

En outre, la radio peut renforcer la mémorisation de la publicité télévisée. Dans une étude récente, Nielsen a constaté que les personnes qui avaient entendu une publicité à la radio connaissaient 35% de plus de la publicité télévisée correspondante que celles qui n'avaient vu que la publicité à la télévision.

En plus des informations que Rich a présentées à Consumer 360, nous avons organisé un panel avec Roger Adams, ancien CMO de USAA/The Home Depot/Lord & Taylor, Pierre Bouvard, Chief Insights Officer, Cumulus/Westwood One, et David Shiffman, SVP, National Research, iHeart Media.

La vidéo ci-dessous présente quelques points forts.

Poursuivre la recherche d'informations similaires