Centre d'actualités > Événements

Nielsen partage ses réflexions sur ce qui suivra le recensement américain de 2020 lors de l'événement Reuters Newsmaker.

3 minutes de lecture | Septembre 2019

Le recensement américain a joué un rôle déterminant dans le succès et la précision des mesures pour Nielsen et d'autres entreprises à travers l'Amérique. Avec l'introduction potentielle d'une question sur la citoyenneté dans le prochain recensement de 2020, les législateurs, les entreprises et les militants se sont ralliés pour s'y opposer, ce qui a conduit la Cour suprême à rejeter la justification de l'inclusion de la question. 

Pour Nielsen, être un leader vocal sur cette question a été une priorité absolue, car le recensement est l'une des nombreuses sources de données que nous utilisons pour calibrer avec précision nos panels et nos processus. Nielsen pense que l'inclusion d'une question sur la citoyenneté pourrait entraîner des inexactitudes dans les données sous-jacentes, inexactitudes qui pourraient avoir un impact significatif sur les entreprises qui s'appuient sur ces données pour prendre des décisions importantes chaque jour.

Christine Pierce, SVP Data Science de Nielsen, était sur scène à New York lors d'un événement Reuters Newsmaker pour parler de l'importance de la précision et de l'intégrité du prochain recensement américain en 2020. Partageant la vedette avec des personnalités telles que Carolyn B. Maloney, membre du Congrès (12e district de New York), Justin Levitt, ancien membre du DOJ chargé des droits civils, et Kenneth Prewitt, ancien directeur du recensement, Mme Pierce a expliqué à une salle comble pourquoi Nielsen a pris une position aussi ferme contre l'ajout d'une question sur la citoyenneté, comment les entreprises du secteur privé comme Nielsen s'appuient sur le recensement pour établir un ensemble de vérités, et le risque scientifique lié à l'absence d'une participation importante au recensement. 

En ce qui concerne la position de Nielsen sur une éventuelle question sur la citoyenneté dans le prochain recensement, M. Pierce a rappelé un principe scientifique fondamental consistant à tester au préalable la véracité statistique des questions : "Le fait qu'elle n'ait pas été testée et le fait qu'il s'agisse d'une question sensible... et non nécessaire... [est] la raison pour laquelle nous avons pris position [contre elle]. Ce n'est pas la bonne question à poser dans le cadre du recensement."

Mme Maloney a félicité Nielsen d'être l'une des rares entreprises à prendre publiquement position sur cette question. "Je tiens à remercier publiquement Nielsen de s'être exprimée sur le recensement", a déclaré la députée Maloney. "Le monde des affaires, qui a toujours joué un rôle très actif dans le recensement... il en était un très grand partisan parce qu'il utilisait les données... était silencieux. Personne ne s'exprimait... Personne ne s'exprimait et puis Nielsen est sorti et s'est exprimé... cela a vraiment signifié beaucoup... et je pense que cela a eu un impact très important."

M. Pierce a également souligné l'importance d'un recensement exact du point de vue de Nielsen, car des inexactitudes dans les données du recensement pourraient nuire à la manière dont les entreprises utilisent les données et affecter de manière significative ceux qui s'y fient pour prendre des décisions importantes chaque jour.

"Les annonceurs, les grandes entreprises, les réseaux, les éditeurs et les stations de radio s'adressent tous à Nielsen pour savoir combien de personnes ont vu cette publicité, combien de personnes ont entendu cette émission de radio, et tout cela est comparé au recensement", a-t-elle déclaré. "Chaque jour, nous utilisons un aspect du recensement - si c'est faux, c'est faux pour une décennie". 

M. Pierce et la députée Maloney ont partagé les mêmes sentiments concernant les retombées potentielles d'un recensement inexact en raison d'une question sur la citoyenneté. "Si vos données ne sont pas correctes, alors votre politique n'est pas correcte... votre planification n'est pas exacte", a déclaré Maloney. "Si vous n'êtes pas comptés, vous n'êtes pas représentés".