Skip to content
Aperçus > Médias

Coupes de choix : Les consommateurs disposent d'un nombre quasi illimité d'options de contenu, mais combien en utilisent-ils réellement ?

3 minutes de lecture | Septembre 2016

Pour les consommateurs, disposer d'options de contenu n'est plus un luxe, mais un impératif. Il en va de même pour la multitude d'appareils qu'ils utilisent pour accéder à ce contenu, qu'il s'agisse d'un téléviseur, d'une tablette ou bientôt de technologies émergentes.

Mais le fait d'avoir une pléthore d'options de contenu à portée de main ne signifie pas nécessairement que les consommateurs se connectent à TOUS les choix TOUS les temps. En fait, selon le rapport d'audience totale de Nielsen du deuxième trimestre, qui se concentre sur les options dont disposent les consommateurs en plus de la façon dont ils les utilisent, les comportements et l'utilisation sont propres à l'appareil utilisé. Les consommateurs passent toujours la plupart de leur temps sur les plates-formes traditionnelles, mais ils cherchent également à explorer le large éventail de canaux de contenu mis à leur disposition par les nouveaux médias.

Les adultes passent toujours le plus de temps à regarder la télévision, puisqu'ils passent en moyenne plus de quatre heures par jour à regarder la télévision en direct. La moyenne mensuelle des chaînes disponibles à la télévision (206) ne représente qu'une fraction de ce qui est disponible sur les applications numériques ou les sites web, de sorte que les consommateurs en utilisent davantage. Au deuxième trimestre 2016, les consommateurs ont visité 55 sites pour PC et utilisé 28 applications pour smartphone, contre 20 chaînes de télévision visionnées. Même si les Américains ont moins de chaînes à choisir que l'année dernière, le pourcentage de chaînes qu'ils regardent effectivement est resté constant à 9,6 % d'une année sur l'autre entre 2015 et 2016.

Les Américains passent près de deux heures à écouter la radio chaque jour, devançant les smartphones, les tablettes et les PC pour la deuxième place. Avec les formats en langue espagnole qui s'ajoutent à leurs options disponibles, les Hispaniques écoutent le plus grand nombre de stations de radio.

La pénétration des plateformes numériques ne cesse d'augmenter, ce qui se traduit par un contenu plus accessible pour les consommateurs, qu'ils peuvent faire défiler, balayer et surfer.

De tous les appareils, ce sont les PC et les smartphones qui affichent l'utilisation mensuelle moyenne la plus élevée. En moyenne, les adultes visitent environ 55 sites web via un PC, utilisent 28 apps et visitent 44 sites via un smartphone, et utilisent 14 apps via une tablette. Ces plateformes numériques offrent un accès débridé à d'innombrables sites et applications disponibles au bout des doigts des consommateurs, ce qui leur permet de fréquenter davantage de types de contenus spécifiques à leurs intérêts.

La fréquentation des sites et des applications, notamment sur les smartphones, continue d'augmenter. Nous observons également des changements dans les plateformes numériques : Les utilisateurs de PC visitent moins de sites, tandis que les smartphones affichent une augmentation des sites visités. En fait, il s'agit de deux miroirs l'un de l'autre, l'adulte moyen ayant visité 7,4 sites de moins sur PC et 7,5 sites de plus sur smartphone au cours des deux dernières années. De même, mais dans une moindre mesure, les consommateurs augmentent également le nombre d'applications qu'ils visitent sur leurs smartphones (+1%) et leurs tablettes (+7%).

Les consommateurs noirs et hispaniques visitent plus de sites sur leurs smartphones et utilisent plus d'applications que la moyenne nationale. En fait, les adultes noirs regardent également le plus grand nombre de chaînes de télévision, tandis que les Asiatiques-Américains visitent le plus de sites web et vidéo via un PC.

Bien que les niveaux d'écoute de la télévision soient restés relativement stables par rapport aux années précédentes, la fragmentation du monde des médias n'a pas cessé. La pénétration des appareils numériques et des services de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) continue de progresser, offrant aux consommateurs d'autres sources de contenu.

Mais même si des options comme la SVOD gagnent en popularité, les consommateurs ayant accès à un mélange de plateformes traditionnelles et plus récentes ont tendance à privilégier une combinaison de toutes les options.

Toutes catégories démographiques confondues, les foyers TV ayant accès à la SVOD ne regardent qu'une chaîne de moins que leurs moyennes nationales respectives. En fait, les consommateurs dans les foyers ayant accès à la SVOD ont tendance à être plus jeunes et à avoir des revenus plus élevés, deux facteurs qui regardent moins la télévision et, par conséquent, ont accès à moins de chaînes. Cela inclut le très important groupe d'âge des 18-34 ans, qui regarde en moyenne 14,9 chaînes, contre 14,3 chaînes dans les foyers ayant accès à la SVOD.

Les consommateurs continuent à désirer et à rechercher des options en matière de contenu. Mais dans le monde en pleine expansion des appareils intelligents et de la quantité apparemment infinie de sites et d'applications disponibles, les moyens de communication traditionnels ont encore leur place.

Pour plus d'informations, téléchargez le rapport Nielsen sur l'audience totale du deuxième trimestre.