Skip to content
Connaissances > Audiences

La beauté est plus qu'une question de peau pour les Asiatiques-Américains

2 minutes de lecture | Juin 2015

La plupart des Asiatiques-Américains pensent que la beauté commence à l'intérieur, ce qui se traduit par des paniers d'épicerie surchargés de viandes, légumes et fruits frais. Mais les Asiatiques-Américains ont une approche holistique de la beauté et dépensent également plus que la moyenne dans le rayon santé et beauté.

Le dernier rapport de Nielsen, Asian-Americans : Culturally Connected and Forging the Future montre que les Asiatiques-Américains dépensent 70 % de plus que la moyenne de la population américaine pour les produits de préparation aux soins de la peau, 25 % de plus pour les parfums, 15 % de plus pour les soins capillaires, 12 % de plus pour les savons et bains personnels et 7 % de plus pour les cosmétiques.  

L'entretien des soins personnels et le désir d'adopter un mode de vie sain sont également des impératifs pour les acheteurs asiatiques-américains. Ils dépensent 22% de plus que la moyenne pour l'hygiène buccale, 28% de plus pour les protections sanitaires et 6% de plus pour les vitamines. Avec un âge médian de 35 ans, les Asiatiques-Américains sont plus jeunes que les Blancs non hispaniques (42 ans). Ils dépensent donc également plus que la moyenne pour les produits de planification familiale (39% de plus) et de soins pour bébés (31% de plus). 

LES FEMMES ASIATIQUES-AMÉRICAINES DU MILLÉNAIRE SONT DES ACHETEUSES DÉCISIVES

Les femmes asiatiques-américaines du millénaire (âgées de 18 à 34 ans) qui sont à la tête de leur foyer savent ce qu'elles veulent et exigent la meilleure qualité. En fait, leur extrême affinité pour les produits de marque les rend moins susceptibles que les femmes non asiatiques de choisir des marques de distributeur. Interrogées sur leurs préférences en matière de marques et de marques de distributeur, les femmes asiatiques-américaines sont plus susceptibles d'être d'accord avec les affirmations suivantes :

  • Les produits de marque valent le prix supplémentaire.
  • Les marques privées ont des emballages peu attrayants, ce qui me dissuade d'acheter.
  • Les marques privées ne conviennent pas lorsque la qualité compte.
  • Je ne connais pas assez les marques privées pour les essayer.
  • Je ne me sens pas à l'aise de servir des produits de marque privée à des invités.

Les femmes asiatiques-américaines du millénaire ne se soucient pas seulement de leur propre apparence, elles font également des achats pour les hommes de leur foyer. Elles achètent des articles de toilette pour hommes 9% plus fréquemment que les femmes chefs de famille non asiatiques et dépensent 20% de plus en moyenne.

Les spécialistes du marketing qui cherchent à atteindre les Asiatiques-Américains devraient envisager de proposer des consultations cosmétiques et des échantillons gratuits de produits afin d'accroître la confiance et la volonté d'essayer de nouveaux articles.

Les autres conclusions du rapport sont les suivantes :

  • Le pouvoir d'achat des Asiatiques-Américains s'élevait à 770 milliards de dollars en 2014 et devrait atteindre 1 000 milliards de dollars d'ici 2018.
  • Les Américains d'origine asiatique sont 31 % plus enclins que la moyenne à acheter des aliments biologiques et 23 % plus enclins à évaluer la valeur nutritive des produits.
  • Quatre-vingt-huit pour cent des Américains d'origine asiatique possèdent une carte de crédit, contre 66 % pour l'ensemble de la population.
  • Les Asiatiques-Américains sont des leaders en matière de technologie et d'utilisation des médias mobiles et sociaux, et ils regardent et téléchargent plus de films que tout autre segment ethnique.

Pour plus de détails et d'informations, téléchargez le rapport Asian-Americans de Nielsen : Culturally Connected and Forging the Future Report.